Rechercher dans ce blog

vendredi 11 janvier 2013

Le Pont de l’UN pensable


pont_suspenduPour qu’un édifice puisse se faire construire, par exemple un pont, il faut d’abord qu’il y ait une nécessité. Ceci entrainera forcément un concepteur, puis ensuite un maître d’œuvre pour matérialiser le projet. Au même titre que cela fut le cas pour les constructeurs de cathédrale au moyen âge, il en est de même en ce 21ème siècle.
La différence, c’est que cela sera de la lumière, de l’information libérante, et non une construction qui emmure, puisque l’on va vers un Nouveau Monde où l’aspect matériel n’est plus de mise. L’élan est le même, sauf qu’aujourd’hui, comme nous marchons vers une Nouvelle Dimension, cela n’a plus rien à voir avec ce qui a été. Il faut donc des précurseurs, des ouvreurs de chemin, qui n’ont pour instruction que leur propre connexion à leur petite voix.
Ainsi, le marcheur sur la Voie se trouve confronté, de fait, à sa propre capacité à suivre ce que son cœur lui dit de faire. C’est évidemment pas aussi simple qu’il y parait, car le monde de la densité de 3D a ses règles et elles sont peu compatibles avec la démarche elle-même. Bref, il faut donc que ledit “éclairé” (ou lampadaire) démontre sa foi et vive selon la Vibration Unitaire demandant simplicité, humilité, intégrité mais aussi patience, endurance et persévérance.
Pierre par pierre, et cela quelle que soit la météo, il arpentera le chemin sans relâche, car il sait que ce qu’il fait est juste et qu’il est en résonance avec son contrat de vie. Pour cela, il est prêt à affronter tous les revers et toutes les adversités, car au lieu de regarder ce qui ne va pas, il sera plutôt dans la gratitude de voir que quelque chose bouge malgré tout. Bref, il aura toujours le sourire aux lèvres, même quand les doutes seront forts et qu’il sera à la limite de tout laisser tomber.

Article à lire sur :  http://345d.fr/le-pont-de-lun-pensable/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire