Rechercher dans ce blog

lundi 7 janvier 2013

La civilisation a besoin de devenir civilisée

par John Smallman

Le Nouvel Âge tant attendu a pris un bon départ au moment où les énergies qu'il a apportées avec lui balaient votre belle planète pour commencer la revitalisation essentielle de tous ses organismes, et pour encourager et inspirer l'humanité qui commence à comprendre ce qui vient de se produire. Le début d'un Nouvel Âge est un événement d'une importance et d’une signification considérables pour la Terre et pour toutes les formes de vie qu'elle soutient de si bon cœur. Tous les humains sur Terre, à ce point de leur évolution actuelle, ont choisi d'être ici pour aider dans ce processus magnifique, même si un grand nombre d'entre eux reste inconscient des opportunités merveilleuses qui sont sur ​​le point de vous être présentées pour créer de nouveaux modes de vie qui vous élèveront et vous inspireront tous, tandis que la paix, l'harmonie et l'abondance remplaceront les relations sociales et internationales déséquilibrées et inadaptées dans lesquelles vous semblez vous être empêtrés depuis si longtemps. Votre avenir est vraiment très prometteur, et il deviendra encore plus brillant en décidant tous de prendre part aux projets créatifs en cours qui vont insuffler en chacun de vous un formidable enthousiasme pour la vie.

Comme cela vous a souvent été dit récemment, c'est une époque extraordinaire pour être incarné sur Terre — parce que les énergies qui arrivent vont élever et inspirer l'humanité pour avancer collectivement afin d’établir une manière de vivre harmonieusement équilibrée qui respecte tout le monde sur la planète, sans exception. Ces attitudes nouvelles et joyeuses que vous commencez à embrasser vont changer totalement votre perception de vous-mêmes et les uns des autres au moment où vous avez hâte d'interagir avec un enthousiasme créatif et des visions lumineuses de ce que l'avenir vous réserve à tous. La vieille époque de conflit permanent, de désaccord et de méfiance va s’évanouir, pardonnée et oubliée, dans la nuit des temps, car vous avancez merveilleusement pour vous engager dans de nombreuses nouvelles entreprises qui vous apporteront une satisfaction inimaginable.

Il est vraiment approprié de se référer à ces temps nouveaux comme à un Nouvel Âge, parce que beaucoup de choses sont en train de changer, beaucoup de choses sont en train de se renouveler, et beaucoup de choses complètement nouvelles sont en train de naître. Les vieilles méthodes qui ont enseigné et encouragé l'individualisme farouche comme seul mode de vie fiable pour assurer votre survie dans un monde dangereux et menaçant n'ont jamais été pertinentes. Elles semblaient marcher pour ceux qui étaient forts et confiants, mais en fait aucun n’était particulièrement fort ou confiant. Ils revêtaient simplement des masques qui cachaient leurs peurs et leurs angoisses et ils réussissaient souvent à convaincre les autres qu'ils étaient invincibles — jusqu'à ce qu'il devienne évident qu'ils ne l'étaient pas et que d'autres simulateurs masqués ou d’autres comédiens les remplacent.

Maintenant, il se développe rapidement une prise de conscience de ce que, derrière la puissance apparente et la force des collectivités et des figures d’autorité, il y a un vide, une vacuité dans laquelle les individus sont constamment en train de se battre entre eux pour le contrôle. Il semble parfois qu'une forte personnalité soit aux commandes, mais cela ne se produit que fugitivement lorsque l'organisation elle-même semble menacée ; la norme, c’est une rivalité permanente entre les groupes et les individus pour prendre le contrôle au sein de l'organisation. Beaucoup en ont été conscients depuis des temps immémoriaux, mais leur intérêt a seulement consisté à convenir de transférer ce pouvoir des détenteurs actuels vers de nouveaux venus défendus par ceux qui réclament un changement.

Cependant, cette conscience nouvellement élargie de toute l'humanité est en train de l’amener à réaliser que l'autorité, sous la forme d'agences gouvernementales et à travers les organisations d'éducation, de santé, politiques, sociales et religieuses, est un moyen de contrôler et de réprimer les individus et de les priver de leurs droits humains. Le raisonnement constamment avancé pour justifier ces mesures autoritaires, c'est qu'elles seraient essentielles à la sécurité de la majorité, alors qu'en réalité le véritable enjeu est uniquement de préserver le pouvoir et l'autorité de ceux qui sont au sommet de ces organisations et qui croient avoir un droit inaliénable à ce pouvoir et à ce contrôle. Et c'est un droit auquel ils n'avaient pas l'intention de renoncer.

Dans ce Nouvel Âge les gens ne ​​se sentent plus automatiquement redevables envers ceux qui prétendent avoir autorité sur eux, et tandis que l'autorité ne marche que lorsque dans l’ensemble les gens l'acceptent, le temps des gigantesques agences de contrôle est révolu. Cela a commencé à se manifester il y a plus de trente ans, lorsque les états d'Europe orientale ont commencé à se dégager de l'emprise de l'Union soviétique qui s'est ensuite désintégrée. Ce désenchevêtrement des structures de pouvoir rigides et inflexibles se poursuit rapidement à travers toute la planète, et on en voit les signes partout. Cela semble parfois menacer les fondements mêmes de la civilisation — et c’est vrai qu’ils sont menacés, parce que la civilisation a besoin de devenir civilisée — ce qui est un concept très nouveau en vérité !

Dans les temps anciens la « civilisation* » signifiait l'écrasement et la suppression du faible par le fort, qui prétendait avoir de meilleures méthodes de gestion et de contrôle de la société pour le bien général. Maintenant, la civilisation consiste à renouer avec le vrai sens de ce mot : une société civilisée est une société qui respecte et honore toutes les formes de vie tout en continuant à compléter sa propre éducation, car elle lutte pour l'éveil spirituel de toute l'humanité, sans pourtant jamais imposer aux autres ses propres croyances, jugements ou opinions. Elle offre des encouragements et une assistance aimants à tous ceux qui cherchent, parce que son seul but est de servir les besoins de tous ses membres.

Le Nouvel Âge est arrivé. Alors, au moment où votre cœur se remplit de l'Amour du champ divin dans lequel vous êtes tous enveloppés, et qui ne cesse d’accroître la puissance et l'intensité de sa présence dans votre vie, lancez-vous joyeusement et fructueusement avec lui. Attendez-vous au bonheur et à la satisfaction d'élargir et de remplir votre vie jusqu'à ce qu'il n'y a plus en elle de zone où subsiste le moindre sentiment d'insatisfaction.

Avec tellement d’amour, Saul.

Traduction AD
Page d’origine : http://johnsmallman.wordpress.com/


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire