Rechercher dans ce blog

Chargement...

lundi 29 juin 2015

Il y a des preuves scientifiques que vous pouvez vous guérir vous-même…



4441155157

Elle-même très sceptique, le Docteur Lissa Rankin en fait un cas irréfutable et a documenté les faits avec des méthodes de science pure et dure à partir de ce que les institutions médicales ont prouvé depuis plus de 50 ans, que l’esprit peut guérir le corps.

Des tonnes de données prouvent que l’esprit peut se savoir en bonne santé. En essais cliniques, nous l’appelons « l’effet placébo ». Les patients traités avec des placebos ne se sentent pas seulement mieux.

Ce n’est pas juste « dans leur tête ». Ils voient réellement de grosses verrues disparaître, leurs bronches se dilater, leur côlon devenir moins inflammé, des cheveux qui poussent sur la tête d’hommes chauves,  des ulcères se guérir, ainsi que d’autres phénomènes physiologiques mesurables.
Nous savons également que le contraire est vrai, et l’esprit peut se croire malade, ce que les chercheurs appellent « l’effet nocebo ». Lorsque les patients reçoivent des injections avec une solution saline et qu’on leur dit que c’est une chimiothérapie, ils vomissent et perdent leurs cheveux.

Lire la suite du texte sur le site : http://lapressegalactique.net/2015/06/29/il-y-a-des-preuves-scientifiques-que-vous-pouvez-vous-guerir-vous-meme/

On ne combat pas l’ombre en critiquant l’ombre



Transmis par Joeliah le 29 - juin – 2015

35244075_s

Lorsque quelque chose nous dérange profondément, ce n’est pas en critiquant, en insultant, en étant malade ou en vomissant sur des faits qui nous font mal que l’ont peut aider.

 La colère, le dégout, la haine, la violence renforcent l’énergie équivalente. La vengeance est encore pire, c’est jouer au ping-pong mental et émotionnel et créé des perdants de chaque côté.

Chaque point de l’Univers est connecté aux autres



Conférence de Nassim Haramein résumée par Olivia Zeitline.

Cet homme est en train de prouver scientifiquement toutes les philosophies spirituelles. Il place la physique au service de la prise de conscience planétaire qu’il existe une connexion entre tous les points de l’Univers. Ce phénomène incroyable qui fait que nous sommes tous connectés les uns aux autres, à la nature, aux étoiles, aux planètes et que nous pouvons agir par l’intention, en puisant au fond de nous, sur chaque point de l’univers.

Si je ne suis pas (encore) capable de vous retranscrire précisément les termes physiques et mathématiques employés par Nassim Haramein, voici l’essence de ce que j’ai compris et qui m’illumine depuis.

À lire sur : http://lapressegalactique.net/2015/06/29/chaque-point-de-lunivers-est-connecte-aux-autres/

Chanson pour faire évoluer le monde



Transmis par Joeliah le 28 - juin - 2015 

Pouvez-vous imaginez …  un « million » d’enfants qui chantent pour faire évoluer le monde ?

Ils l’ont fait ! Cela a commencé il y a quelques années, en Mongolie.

Au début, des professeurs ont eu l’idée de faire travailler des enfants sur la paix, le changement du monde et de les faire chanter ensemble.

Ils étaient une centaine et l’année d’après, d’autres écoles ont entendu parler du projet et ont rejoint cette idée de sujet pour l’année, et puis, et puis, en quelques années, relayé par la chaine de télévision et les médias, un million d’enfants ont été regroupés en un lieu par Luang Por Dhammajayo et sous le parrainage d’Howard Mc Crary, ils ont chanté « Change the world », dont la phrase « Il est temps de changer le monde » en 11 langues différentes dont le français !

Merci à tous ces êtres actifs pour la paix.

Un beau cadeau d’amour à l’humanité !


L’immortel comte de Saint-Germain





C’est un trait curieux du caractère humain que de considérer les étrangers et l’inconnu comme un danger. Ce trait rend l’homme soupçonneux et inquiet en face de tout nouveau venu qui ne se conforme pas au mode de penser et aux règles de conduite établis.

Lorsque le comte de Saint-Germain, parut en Angleterre, en 1745, il ne fut pas surprenant qu’un honorable Anglais conformiste comme l’était Horace Walpole, ait donné de lui le portrait suivant : « Il chante et joue du violon à merveille, il compose, il est fou et déraisonne. »
Certaines encyclopédies vont plus loin encore dans leur jugement sur ce personnage mystérieux et le traitent, simplement, « d’aventurier ». Mais il y a un abîme entre l’épithète dont on affuble un homme et l’étude objective de sa vie et de sa nature. La plupart des commentaires défavorables sur Saint-Germain ont des sources politiques.

Pour la police française, il fut un espion prussien. D’autres services secrets européens le soupçonnèrent d’être à la solde de la Russie ou des jacobites anglais. Toutefois, ainsi que l’écrivit Lord Holdernesse à Mitchell, l’ambassadeur d’Angleterre en Prusse : « Son interrogatoire ne fit apparaître aucune preuve matérielle. »

Voltaire, l’un des plus grands esprits qui aient illustré le brillant XVIIIe siècle, avait une opinion définitive sur le comte de Saint-Germain : « C’est un homme qui sait tout », disait-il.