Rechercher dans ce blog

Chargement...

vendredi 29 avril 2016

L’histoire de Rick Simpson



* Comme pour tout ce que vous lisez sur internet, n’oubliez jamais d’utiliser votre discernement. - Michelle 

Rick Simpson et l’huile de cannabis.

Rick Simpson

Se décrivant lui-même comme étant un « homme ordinaire », Rick Simpson est né en 1949 au Canada, où il travaillait dans le milieu médical. En 1997, il commença à souffrir d’une lésion importante au crâne, accompagnée d’un syndrome de commotion cérébrale qui lui provoquait un intense bourdonnement permanent dans les oreilles, comparable au bruit d’une tondeuse à gazon, 24 heures par jour.

Il aurait pendant un certain temps essayé tous les médicaments que lui prescrivaient les médecins, mais sans aucun succès. Au contraire, Rick avait l’impression que ces médicaments ne faisaient qu’empirer les choses.

En 1999, après avoir vu une émission télévisée qui parlait du cannabis médical, Rick appela un ami pour fumer un joint. Il fut alors très surpris d’être soulagé bien d’avantage qu’avec tous les médicaments prévus pour sa pathologie, et demanda à son docteur de lui prescrire du cannabis. Hélas celui-ci refusa catégoriquement.

Les années suivantes, les symptômes de la maladie s’aggravèrent, empêchant Rick de pouvoir vivre sa vie de façon normale. Après avoir pensé un moment au suicide, il décida de chercher lui-même des alternatives pour se soigner.

Il se rappela que fumer de la marijuana l’avait soulagé, et se demanda quels seraient les effets d’un concentré de cannabinoïdes, sous forme d’huile. Il commença à cultiver des plantes de cannabis et à préparer une extraction des fleurs femelles, qu’il consomma chaque jour en débutant par de très petites doses.

D’après Rick, les symptômes de la lésion furent rapidement soulagés, son sommeil était amélioré, sa douleur et sa pression sanguine étaient réduites. Rick a perdu une grande partie de son excès de poids et paraissait beaucoup plus en forme. Il pouvait de nouveau vivre normalement.

Article à lire sur : http://www.principesactifs.org/lhuile-de-cannabis-de-rick-simpson/

La grotte de Naïca abrite les plus grands cristaux du monde

http://www.voyageurs-du-net.com/wp-content/uploads/2012/09/grotte-de-naica-caverne-de-cristal-700x466.jpg



C’est en 2002 que d’étonnantes grottes de cristaux furent découvertes au nord du Mexique, dans le désert de Chihuahua. 

Alors que 2 mineurs perçaient un nouveau tunnel d’aération, ils débouchèrent par hasard sur une exceptionnelle grotte de cristaux, appelée aujourd’hui grotte de Naïca, où s’élèvent les plus grands cristaux jamais répertoriés au monde. 

Un lieu étonnant à découvrir, pour quiconque entreprend un voyage au Mexique.


 

Contrat tacite de l’esclave bienheureux



Se pourrait-il que nous ayons tous accepté ce contrat ?

La « fin des temps »

fin-temps



Dans le Nouveau Testament, Jésus évoque la fin des temps ou la fin du monde et il précise qu’elle devrait coïncider avec la fin de son règne de Maître de l’ère des Poissons.  

Les prophéties mayas l’ont également annoncée en la fixant au solstice d’hiver de l’an 2012, ce qui devrait marquer le passage dans la Cinquième Dimension.  Pourtant, rien n’empêchera qu’elle ne se produira au moment opportun, à l’heure marquée par un commun accord du Créateur, de la planète Terre et de l’Humanité.

Ce sont les exégètes qui ont parlé de fin des temps, parce que, en fait, dans la continuité éternelle, il ne s’agira que de la fin d’un temps.  En effet, ces expressions spirituelles évoquent l’annulation de l’énergie de l’ancien cycle (ère des Poissons) et l’avènement des humains réalisés (ère du Verseau).   

Ce moment mettra un terme au monde de l’égoïsme et de l’individualisme pour amener à éclore le règne de l’Amour pur.

En fait, la fin du monde doit marquer la fin d’un cycle évolutif et le début d’un autre mettant fin à une façon restrictive d’évoluer. 


 

Lâchez les acquis de cette dimension



Porté à votre conscience par Arcturius,
le 28 avril 2016

multidimensions-700x426 

Vous ne pouvez emporter avec vous le connu. L’Amour vibral passe par les Éléments, les 4 cavaliers. Ils viennent vous chercher car c’est eux qui vous permettent, par votre abandon, de dissoudre tout ce qui vous empêche de vivre la Joie éternelle. Ils sont en vous. Il est donc inutile de vouloir “dissoudre” quoi que ce soit dans la mesure où ce qui se passe ne relève pas du mental/ego, mais de l’indicible Présence.

Il n’existe AUCUNE mémoire dans Ici et Maintenant. Il n’existe aucune attente dans l’absence de temporalité. Vous êtes donc amenés à vous “déconnecter” du connu pour pénétrer nus, comme des nouveaux nés, dans l’autre dimension. Il ne s’agit pas de changer de lieu, il s’agit de rentrer en alignement sur la fréquence de l’Unité, fréquence des Mondes libres.

La Lumière vibrale qui s’installe au fur et à mesure de votre capacité à vous ouvrir à l’inconnu, à la magie de l’Éternel présent est douceur. Elle est un feu de particules doux qui ne brûle pas. Vous allez donc découvrir, pour nombreux et notamment pour le corps scientifique de votre monde que le soleil ne brûle pas. Seuls vos scories, vos conditionnements, vos peurs brûlent et cela se manifeste dans les ressentis du corps physique.

Les “coups de soleil” sont simplement là pour vous montrer une réalité qui n’échappe qu’au mental désunifié, coupé du monde cosmique. Il toque à votre porte, il vous appelle. Ceux qui vivent la Grâce vivent la douceur du soleil et son émanation bleutée. Ils ont déjà un pied dans l’autre monde. Dans les dimensions supérieures d’existence, la nature est bleue. Il est donc naturel de voir par moment l’herbe et les arbres bleus et une lumière blanche/bleutée radiante.

Ainsi, la Lumière vient mettre en branle vos automatismes qui reposent par principe sur des croyances. Les allergies de quoi que ce soit, que certains évoquent relèvent de peurs profondes non guéries. 

Que ce soit votre travail, vos relations personnelles, des conditionnements alimentaires, des indigestions, des phobies, etc., la Lumière vibrale les révèle petit à petit, au grand jour, dans vos vies.