Rechercher dans ce blog

Chargement...

mercredi 10 février 2016

Antarctique : Une colonie (humaine ?) enterrée sous 2,3 km de glace

antarctique-nasa3-1021x580 



Le chef archéologue, Ashok Tripathi, du département d’archéologie de l’Université de Calcutta croit que ces images montrent des preuves claires d’une ancienne colonie humaine située sous l’épaisse couche de glace.

« Ce sont clairement les éléments d’une sorte de structure d’origine humaine, ressemblant à une espèce de structure pyramidale. Les modèles ne nous montrent rien qui a pu être formé à partir de formations géomorphologiques naturelles trouvées dans la nature. Nous avons ici clairement la preuve du génie humain. Le seul souci c’est que ces photos ont été prises dans l’Antarctique 2 kilomètres sous la glace. C’est clairement la partie énigmatique, nous ne disposons d’aucunes explication la concernant pour le moment », a-t-il admis.

« Ces photos ne reflètent qu’une toute petite portion de la masse totale de l’Antarctique. Il existe la possibilité que d’autres sites sont recouverts de glace. Cela nous montre à quel point il est facile de sous-estimer la taille et le niveau des colonies humaines du passé, » a déclaré le Dr. Tripathi.




Notre Présence Sacrée est dans une disponibilité totale à notre égard



Par Sophie Riehl

Source-Personnel-de-Lumière-Créateur

Nous vivons notre vie la majorité du temps depuis notre point de vue. Combien de fois, dans notre journée, pensons-nous à nous mettre à la place de l’autre? A appréhender les évènements depuis son regard ? Et même dans le bilan de nos journées, nous pouvons nous demander si nous aurions pu nous comporter autrement, si nous aurions pu dire ceci, ou cela …

Alors, dans nos suppositions, nous aurions pu modifier la situation (ah ! ces si). En fait, nous sommes habitués à envisager les choses sous certaines conditions (d’où le résultat logique, nos conditionnements), suivant un certain point de vue. Nous adoptons rarement une vue d’ensemble, une vision globale. Ceci indique notre degré d’ouverture (ou à l’inverse de fermeture) par rapport à la Vie.

Peut-être serait-il bon d’envisager davantage de détente intérieure, de disponibilité, qui nous permettrait l’ouverture suffisante à de nouvelles solutions. Cela transformerait nos appréhensions en compréhensions. Pratiquer ce positionnement, c’est-à-dire se présenter à l’autre, ou à une quelconque situation, dans une attitude d’ouverture demande aussi de se détacher de l’attente d’un résultat et de ne rien exiger.

Cela n’est pas facile, nous avons souvent beaucoup de revendications intérieures, issues de nos manques de reconnaissance. Songez-y un instant … Si vous saviez vous reconnaître, dans vos talents, dans vos ressources, dans vos qualités, vous n’auriez pas besoin d’en chercher une confirmation extérieure, vous n’auriez pas de rôle à jouer, pour plaire, ou ne pas déplaire. Vous seriez dans la certitude de votre valeur.

Ainsi, lâcher notre point de vue personnel peut-être avantageux. Je ne parle pas ici d’être neutre, sans valeurs, mais d’être détaché du besoin de convaincre l’autre, de la justification.

Et si nous étendions ces réflexions à notre relation à notre Présence Divine, notre Source Intérieure ? Avons-nous instauré un véritable dialogue avec Elle ? Nous sommes-nous déjà demandé comment, de son point de vue, Elle nous percevait ? Ce qu’elle pensait de nos attitudes, de nos comportements ?

Ici, la réponse à aller chercher n’est pas intellectuelle, elle ne se trouve pas dans le mental.

Suite : http://legrandchangement.com/notre-presence-sacree-est-dans-une-disponibilite-totale-a-notre-egard-par-sophie-riehl/



Faites de votre vie un jeu quantique



Publié par LaPresseGalactique.org le 10 Fév, 2016 dans CHOIX DE LIVRES, OUTILS EVOLUTIFS

Christian-Bourit-compressor 


Les découvertes de la physique quantique montrent l’existence d’une trame d’énergie dans tout ce que nous appelons l’espace.
quantique
Cette découverte nous aide à comprendre que tout est relié et que par conséquent tout agit sur tout ce constat ouvre les portes d’un monde de possibilités, nous pouvons induire les changements que nous souhaitons.
Si la force fondamentale qui anime notre monde est prodigue à l’extrême et ne demande qu’à se manifester au travers de nos désirs, il y a une condition cependant : nos doutes et nos peurs ne doivent pas s’interposer.
quantique
Ce qui est extraordinaire dans le jeu quantique, c’est que nos pensées, nos émotions, nos croyances ont un caractère magnétique et contribuent à nous mettre en relation avec certaines circonstances.
 

Les échanges énergétiques au quotidien

photop



Dans la réalité quotidienne les échanges ne sont pas toujours satisfaisants…. Et pour cause, la plupart des individus qui entrent en relation ou échangent des conversations, ne sont pas alignés à leur être véritable.

Les masques de l’égo se confrontent et sont des freins aux échanges d’énergie de vie. Au lieu d’amplifier son niveau de fréquence vibratoire par l’ouverture à l’autre et l’accueil de ce qu’il apporte, l’individu se protège et joue de son masque. Il est dans l’illusion qu’il donne de sa personne alors qu’il n’est pas vraiment là.

Être dans la Présence est le seul moyen de laisser passer l’énergie de vie tout en recevant en échange. La Présence permet d’amplifier l’énergie de deux êtres qui échangent, tout en les protégeant des influences superflues.

Malheureusement, la plupart des individus ne s’ouvrent pas au monde dans lequel ils vivent. Ils donnent l’impression d’être à l’aise, d’être à leur place, mais ils ne le sont pas réellement. La présence est une façon d’être qui est naturelle chez les enfants. Elle ne l’est plus chez les adultes qui ont, depuis leur âge de raison, adopté un comportement social.

Bien souvent, ce comportement reflète la zone de confort dans laquelle ils se sentent le mieux. Malheureusement, dans cette zone de confort, leur émotionnel n’est pas en équilibre. Et dans l’aura, on peut sentir les excès de leur humeur qui, énergétiquement, est perceptible même si elle est contenue.