Rechercher dans ce blog

mercredi 8 mars 2017

Wikileaks met en ligne près de 8,000 documents de la CIA



Il s'agit, selon WikiLeaks, du plus important lot jamais publié. On y apprend notamment, annonce le lanceur d'alerte, que la CIA expérimenterait le piratage de téléphones portables et de téléviseurs ainsi transformés en microphones.

Ce mardi 7 mars, le lanceur d'alerte WikiLeaks a publié une partie des 8 000 documents de la CIA sous le nom de code Vault7. La fuite, contenant des éléments datés de 2013 à 2016, proviendrait d'un réseau interne du Center for Cyber Intelligence de la CIA, à Langley, en Virginie. Elle contient, annonce Wikileaks, des informations relatives aux procédés de piratage employés par la CIA.

«Récemment, la CIA a perdu le contrôle de la majorité de son arsenal de piratage, notamment de ses virus, chevaux de Troie, malware...», déclare WikiLeaks. Une fois rendues publiques, ces informations donnent à quiconque une mesure assez claire de «toutes les capacités de piratage dont dispose la CIA». Sont aussi ciblées les applications de messagerie telles que WhatsApp, Signal ou Telegram et des prises de contrôle à distance d'iPhone et de téléviseurs.

Dans un communiqué, WikiLeaks souligne que ces documents révèlent notamment que les programmes développés par la CIA permettraient des attaques contre «les iPhone d'Apple, les Android de Google et le système d'exploitation Windows de Microsoft».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire