Rechercher dans ce blog

lundi 26 août 2013

La séparation : c’est la solitude apparente d'un individu petit et insignifiant

Saul, transmis par John Smallman
 
L'unité de toute la création, son interdépendance, ne peut plus être ignorée ou niée, et il en découle inévitablement la reconnaissance du fait que tout ce qui arrive touche l'ensemble de la création. Mais cette reconnaissance est un concept nouveau pour ceux qui sont plongés dans l'illusion, et ce n’est que tout récemment que ce concept a été accepté et reconnu par votre science conventionnelle, bien que beaucoup aimeraient encore le nier. C'est une vérité qui dérange, dont la reconnaissance et l'acceptation exigent des changements dans l'humanité — changements dans les croyances, dans les perceptions, dans les opinions, dans les comportements et dans les activités humaines. Tout cela requiert une forte réduction des intentions personnelles égoïstes endémiques, lesquelles sont un signe majeur du sens de séparation et du besoin concomitant d'autonomie qui constitue, et a constitué pendant des éons, l'expérience générale de la vie humaine.
 
L'indépendance en tant qu’humain est un besoin ressenti — un moyen d'échapper, dans une liberté apparente, à l'esclavage d’un système impitoyable de règles, de règlements et de jugements sévères ; mais seulement très peu d'humains peuvent compter sur eux seuls pour toute forme de réussite. Vous êtes interdépendants, quand bien même vous pourriez chercher à vous prouver que vous n'avez besoin de personne pour vous développer et prospérer, comme le démontrent très clairement vos différentes cultures et sociétés. Certains se croient bien totalement indépendants, dans la mesure où ils sont suffisamment riches pour acheter tout ce dont ils ont besoin en matière de biens et services, mais sous la surface de cette auto-assurance reposent une peur et une anxiété intenses. Et c'est cela la séparation : la solitude apparente d'un individu petit et insignifiant dans un univers apparemment indifférent et sans limites. C’est absolument contraire à la nature parce que vous avez été créés un avec Dieu — cela ne peut jamais changer — et cependant il semble bien que vous êtes seuls, mais c'est uniquement parce que vous avez choisi de nier votre véritable identité en tant qu’ensemble qui fait partie de cet ensemble infiniment plus grand : l’Un qui est Dieu.
 
Cet état de déni a été maintenu depuis le moment où vous avez choisi de faire l’expérience de la séparation il y a des éons, séparation qui semble maintenant tout à fait réelle... sauf que l'humanité commence enfin à reconnaître que la séparation, l'individualité, l'indépendance par rapport aux autres, sont illusoires. Au fil des âges et de nombreuses vies vous vous êtes associés à des enseignants, à des sages, qui ont tenté de vous montrer la Réalité, et même si vos yeux sont restés fermés, des graines ont été plantées, qui ont germé lentement dans votre esprit collectif. Ces graines ont grandi avec force et détermination et s’épanouissent maintenant en conscience de l'impossibilité de la séparation d’avec votre Source, même si pour beaucoup ce que pourrait être cette Source reste encore un mystère.
 
Le sentiment, ou connaissance, de votre unité avec votre Source est éternellement implanté en chacun de vous au moment de votre création, et il est indéracinable parce qu'il fait partie de la divine intention créatrice. Mais en concevant et construisant l'illusion dans laquelle il semble que vous soyez entrés en fermant et en verrouillant la porte derrière vous, vous avez fait le choix conscient librement consenti d'oublier cette vérité divine et d’en rester ignorants pendant si longtemps que vous avez cru en votre création et l’avez soutenue. Cette croyance est en train d’échouer ; elle se dissout, et vous prenez conscience de l'absurdité de la négation de l'existence de la Source de tout ce qui existe. Beaucoup de ceux qui s'efforcent et peinent dans les domaines de la science, de la médecine et de la psychologie essaient encore désespérément de soutenir que les êtres humains sont juste une série de réactions chimiques liées mais fondamentalement dénuées de sens dans un environnement physique formé complètement au hasard, mais leurs attitudes inflexibles ne peuvent pas résister à la grande quantité de preuves contraires qui s’accroît rapidement.
 
Vous êtes des êtres spirituels ayant une expérience physique très limitée dans des corps humains — une expérience qui une fois vous a presque satisfaits momentanément, mais qui maintenant ne le fait certainement plus. Comment serait-il possible de satisfaire les enfants de Dieu infiniment puissants qui savent bien, au plus profond d'eux-mêmes, qu'il y a quelque chose qui cloche très sérieusement dans leurs expériences de la vie humaine ? Vous avez été faits pour l'Amour à partir de l'Amour, et vivre en se sentant mal aimé, comme c'est généralement le cas dans l'expérience humaine, est au minimum perturbant et plus vraisemblablement extrêmement douloureux. Par conséquent, vous passez votre vie à rechercher cet aspect de vous manquant et des plus importants. Vous ne l’admettez généralement pas, mais vous cherchez plutôt l'approbation des autres en développant et en démontrant de nombreuses compétences et aptitudes dans des tentatives désespérées de vous faire aimer d’eux. Quelle que soit votre réussite dans ces efforts, ils ne peuvent pas vous satisfaire, et vos réalisations finissent par se transformer en cendres, parce que votre nature véritable et éternelle est l’Amour, que rien ne peut remplacer, et vous retrouver sans Lui parce que vous L’avez nié ou que vous vous êtes cachés de Lui vous occasionne une immense douleur et beaucoup d'angoisse.
 
La bonne nouvelle, c'est que vous n'êtes jamais privés de Lui, car être privés de votre essence divine est impossible, et les chemins humains suivis par chacun de vous ont été préparés avec soin pour vous faire sortir de votre déni, de votre sentiment de complète désolation (nié et profondément enfoui chez la majorité des humains), et vous réveiller du cauchemar dans lequel vous aviez pénétré avec de si grands mais ridicules espoirs de ne pas avoir besoin de connexion permanente à Dieu.
 
La bonne nouvelle, c'est que vous n'êtes jamais privés de Lui, car être privés de votre essence divine est impossible, et les chemins humains suivis par chacun de vous ont été préparés avec soin pour vous faire sortir de votre déni, de votre sentiment de complète désolation (nié et profondément enfoui chez la majorité des humains), et vous réveiller du cauchemar dans lequel vous aviez pénétré avec de si grands mais ridicules espoirs de ne pas avoir besoin de connexion permanente à Dieu.
 
Parce que vous avez été créés en tant qu’êtres divins tellement puissants, libres d'utiliser vos pouvoirs exactement à votre guise, il était relativement facile pour vous de construire l'illusion. Le problème est que vous avez fait un si bon boulot que vous avez maintenant beaucoup de difficulté à percevoir qu'il s'agit d'une illusion. Même ceux d'entre vous qui font le choix délibéré d'être conscients que vous êtes des êtres spirituels bien-aimés de Dieu doivent encore mener leur vie dans l'illusion jusqu'au moment de votre réveil inévitable. Et cette vie cherche constamment à vous distraire de toute perception de votre véritable identité divine en vous tirant vers le bas dans l'obscurité de la séparation, où il semble que rester en vie en toute sécurité est une lutte sans fin, dans un environnement inhospitalier où vous ne pouvez faire confiance à presque personne. C’est très inconfortable pour vous, alors renoncez à être autonomes et demandez-nous, dans les royaumes spirituels, de vous aider à chaque instant à surmonter vos peurs, vos doutes et vos angoisses, et nous serons des plus heureux de vous venir immédiatement en aide. Nous vous aimons tous tendrement et voulons seulement vous aider à vous réveiller dans la joie éternelle d'être pleinement en éveil et pleinement conscients de votre Demeure divine, dans laquelle en vérité vous résidez déjà et en permanence.
 
Avec tellement d’amour, Saul.
 
Traduction AD
Page d’origine : http://johnsmallman.wordpress.com/2013/08/25/that-is-the-separation-the-apparent-aloneness-of-a-small-and-insignificant-individual/


http://www.anneduquesne.com/article-la-separation-c-est-la-solitude-apparente-d-un-individu-petit-et-insignifiant-119691876.html 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire