Rechercher dans ce blog

jeudi 23 avril 2015

Une vision Astrologique

Zodiaque_de_Denderah



Il ne faut pas oublier que les interactions des astres sur la planète terre suivent aussi des lois alchimiques, et comme tous les mélanges, selon la dose et le degré, il peut y avoir une explosion ou pas, une petite fumée ou pas, un éclair ou pas, et étant donné qu’il s’agit de mélange, de dose, l’homme a son mot à dire dans ce mélange. Il peut accepter ce mélange qui vient sur lui, ou sur la nation, et y mêler sa propre vibration ou celle de sa conscience, ce qui va complètement changer l’aspect du dosage.

L’astrologie peut être très précise dans la mesure où l’on considère seulement un petit groupe de gens ou une région bien déterminée. Chaque fois que l’astrologie, où que l’astrologue, essaie de s’écarter de quelque chose de minoritaire pour aller vers le majoritaire, il y a de plus en plus de chances pour que le dosage subisse des interactions d’entreprises personnelles. À ce moment-là, tout est possible, le bien comme le mal.

Que dire des situations astrologiques, dans les grands changements mondiaux par exemple?

N’oublions pas que chaque individu a son astrologie et que chaque individu est porteur lui-même d’une sorte de karma ou de mission. Un individu qui est président d’un pays, ou ministre d’un pays, ou président d’une énorme et gigantesque société, est sous le charme vibratoire de ses planètes. À ce moment-là, ses planètes n’exercent plus une puissance sur l’individu, mais directement sur la société, sur son pays, ou sur ses affaires.

Si bien que le thème astrologique d’un président n’est plus le thème astrologique du président nommé et personnel. Le thème astrologique devient celui de la nation, ou de l’exercice des fonctions de cet homme. Parce que lui dirigeant, lui influençant les directives, va servir de canal pour que ses étoiles agissent à un niveau plus universel.

Lire la suite du texte sur : http://channelconscience.unblog.fr/2015/04/22/une-vision-astrologique/

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire