Rechercher dans ce blog

dimanche 12 avril 2015

Une bible, vieille de 1,500 ans, retrouvée en Turquie



Cette bible soutient que Jésus n’a pas été crucifié – Le Vatican est sidéré –

 ETNOGRAFYA MUZESI'NE TESLIM EDILEN EL YAZMASI INCIL

Cette bible a été découverte et gardée secrète, en 2000 et contient l’Évangile de Barnabé, un disciple du Christ, qui soutient que Jésus n’a pas été crucifié, qu’il n’était pas le Fils de Dieu, mais bien un prophète. Cette bible soutient aussi que l’apôtre Paul est appelé « l’imposteur », que Jésus a fait son ascension tout en restant vivant et que c’est Judas Iscariote qui  a été crucifié à sa place.

Authenticité

Selon les rapports, les experts et les autorités religieuses, à Téhéran, insistent sur le fait que le livre est un original. Il est écrit avec des lettres dorées, sur du cuir relié et il est écrit dans la langue araméenne, qui était la langue parlée par Jésus.

Le texte principal maintient une vision similaire à celle de l’Islam, contredisant les enseignements du Nouveau Testament de la chrétienté. Jésus a aussi prédit la venue du prophète Mahomet, qui a fondé l’Islam, 700 ans plus tard.

Plusieurs croient que, durant le concile de Nicée, l’Église Catholique a choisi la forme qu’aurait la Bible, omettant l’Évangile de Barnabé (parmi d’autres), et favorisant les quatre Évangiles que nous connaissons aujourd’hui. De nombreux textes bibliques ont commencé à faire surface depuis ce temps, incluant ceux de la Mer Morte et les évangiles gnostiques, mais cette bible semble tout particulièrement inquiéter le Vatican.

Qu’est-ce que cela signifie pour les religions chrétiennes et ses adeptes ? Quelque chose d’inconfortable. La Vatican a demandé aux autorités turques de pouvoir examiner le contenu du livre. Maintenant que ce livre a été découvert, accepteront-ils cette preuve ? La nieront-ils ? L’appelleront-ils un « mensonge musulman », comme l’a fait le magazine « Thruth » en 2000 ?

Pour plusieurs, ce livre est un rayon d’espoir et les croyants réaliseront bientôt que l’objet de leur adoration est arbitraire et que tous les textes, spécialement les textes religieux, sont sujets à l’interprétation.

Qu’est-ce que cela signifie pour les athées, les agnostiques, les penseurs séculiers ? Ce texte est-il réel ? Est-il contrefait ? Est-ce important ? Nous pouvons espérer que cette nouvelle inspirera les religions à se poser des questions, au lieu de pointer du doigt et de tout croire aveuglément.

Ne commencez pas à clamer à tous : «Je te l’avais bien dit ! ». Le plus grand danger de la foi se présente lorsque les gens croient ce qu’ils veulent croire, défendant cette croyance malgré toutes les preuves du contraire, spécialement si les preuves apportées révolutionnent les bases de cette croyance. Et le grand coupable, dans tout cela, est le piège de l’ego : rejeter, critiquer les autres parce qu’ils ne sont pas comme vous. 

Durant des siècles, la « défense » de la foi aveugle a mené les nations à la guerre, à la violence, à la discrimination, à l’esclavage et à une société d’automates et tout cela a été justifié par des mensonges.

 


2 commentaires:

  1. Ce livre est une faux, et il ne date pas de 1500 ans. La supercherie a été démontrée et franchement il faut arrêter de colporter les mensonges qui font du mal à l'islam plus qu'autre chose !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes libérés par ce que nous acceptons mais nous sommes prisonniers de ce que nous refusons.
      Les humains vivent en trouvant refuge les uns dans le cœur des autres
      il ne reste pas beaucoup de Temp est tu va comprendre la vérité devant notre grand dieux.

      Supprimer