Rechercher dans ce blog

jeudi 16 avril 2015

Une forme de conscience connectée et non-locale est fondée, scientifiquement et physiquement



Il se pourrait bien que l’espèce globale que nous sommes soit au beau milieu d’une transition vers un état de conscience différent. Ce dernier se caractériserait par des propriétés quantiques telles que la cohérence et le champ d’information non-local. Un tel « champ de conscience » transformerait notre relation à autrui, à notre environnement, et élargirait notre réalité de perception.

 Cette évolution témoignerait de l’intégration d’un autre niveau : depuis des formes d’évolution biologique et socioculturelle vers une évolution neurogénétique. Dans cet article, j’examine comment les dernières découvertes en neurosciences, en biologie et physique quantiques ont démontré qu’une forme de conscience connectée et non-locale est fondée scientifiquement et physiquement. Cela prouve que certains états spirituels et transcendantaux reposent sur des principes valables au sein du nouveau paradigme scientifique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire