Rechercher dans ce blog

vendredi 24 avril 2015

Controverse



Les différentes théories sur l’histoire de l’Égypte, l’âge du Sphinx, les ruines de Gobleki Tepe ont donné lieu à une sortie furieuse de la part de l’égyptologue Zahi Hawass.

Un débat devait avoir lieu où deux participants devaient présenter leur théorie, une traditionnelle et l’autre alternative. Un de ces participants est Zahi Hawass, égyptologue égyptien très connu, qui, selon Wikipedia, « a été accusé de comportement autoritaire, incluant l'interdiction faite aux archéologues d'annoncer leurs propres découvertes ; on l'accuse ainsi de courtiser les médias pour son propre compte, après leur avoir interdit l'accès aux sites archéologiques sous prétexte d'amateurisme. Plusieurs égyptologues ont, au contraire, déclaré, lors d’interviews, que la plupart des travaux du docteur Hawass étaient dépassés depuis longtemps.
Il semble négliger ou retarder certaines études récentes sur la pyramide de Kheops, comme l’annonce et la vérification des découvertes qui sont en passe de se faire par l’équipe de l’architecte Jean-Pierre Houdin et Dassault Systèmes ». Réf : http://fr.wikipedia.org/wiki/Zahi_Hawass

L’autre personne participant au débat est Graham Hancock, écrivain et journaliste britannique. Voici ce qu’en dit Wikipedia :  « Bien qu'il ait écrit sur divers sujets (les peuples africains, le Charity-business...), Hancock a acquis l'essentiel de sa notoriété en développant des théories iconoclastes, notamment sur l'origine des civilisations, en se fondant sur les anciens mythes, sur l'observation des monuments mégalithiques ainsi que sur l'étude des connaissances astronomiques et calendaires de peuples disparus. La méthode est équivalente aux savants d'avant la révolution scientifique de la fin du XVIIIe qui voyaient par leurs études scientifiques des preuves de la véracité de la mythologie biblique comme le déluge global à travers les couches géologiques par exemple.
Le leitmotiv de son œuvre est la possible connexion de toutes les anciennes civilisations avec la « culture mère » d’une civilisation primordiale. Ses livres, tirés à plus de 5 millions d’exemplaires et traduits en 27 langues, ont suscité de nombreux grincements de dents auprès des scientifiques.
En effet, souvent taxé de pseudo archéologue, Hancock, s’il admet volontiers ne pas avoir bénéficié d’une solide formation en ce domaine, présente ses thèses comme un contre-pied aux positions dites "orthodoxes", qu’il perçoit comme une pensée unique, une doxa jamais discutée, ni par le système éducatif, ni par les médias, ni par la société en général. L’une des théories développées par Hancock est celle d’une mauvaise datation du Sphinx et des pyramides de Gizeh.
En se fondant sur la thèse affirmant que les pyramides reprennent l’alignement de la constellation d’Orion, Hancock  a prétendu avoir démontré qu'un pareil alignement avait eu lieu pour la dernière fois il y a environ 12 500 ans : comment les Égyptiens ont-ils pu reproduire ce positionnement à l’identique et pourquoi ? Hancock a également postulé que le Sphinx, qui selon lui aurait initialement représenté un lion, pourrait dater de 10 500 ans avant l’ère chrétienne alors qu’il est, selon les égyptologues, censé avoir été bâti au cours du IIIe millénaire av. J-C. Cette  théorie a recueilli quelques soutiens au sein de la communauté scientifique, comme celui du géologue Colin Reader, mais a également dû essuyer de nombreuses critiques. » Réf :http://fr.wikipedia.org/wiki/Graham_Hancock


Lorsque Hancock a voulu vérifier le bon focus de ses photos sur Power Point, Hawass a vu une photo qui l’a mis en colère : celle de l’alignement des pyramides avec la constellation d’Orion, théorie développée par Robert Bauval. Voici ce qui dit Wikipedia sur Robert Bauval : « … est un ingénieur civil, dont les essais s'intéressent à l'histoire et plus particulièrement à l'archéologie. Ses livres sont traduits en plusieurs langues.
 Selon Bauval, l'alignement des trois pyramides de Gizeh forme une image précise de la position des étoiles du Baudrier d’Orion. Ainsi, cette hypothèse propose un lien entre des relevés archéologiques et astronomiques. Bauval situe cet alignement astronomique en 10500 av. J.-C., ce qui constitue une autre hypothèse, celle d'une « primhistoire », très controversée puis majoritairement rejetée par nombres de préhistoriens, car elle suggère que des civilisations technologiquement développées auraient existé avant la préhistoire. »Ref : http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Bauval
 
La réaction d’Hawass est décrite dans ce texte de Graham Hancock que vous pouvez lire sur :
 http://occultum.net/dr-zahi-hawass-storms-out-of-debate-with-graham-hancock/

Voici la traduction, suive de deux vidéos qui ont été publiés suite à cette rencontre.

Selon une publication faite par Graham Hancock, le fameux égyptologue Zahi Hawass est sorti comme un fou, lors du débat prévu et a pratiquement refusé de débattre ouvertement avec Hancock.
Voici ce que Hancock a publié :

« Le soi-disant « égyptologue le plus célèbre au monde », Zahi Hawass était d’accord pour participer à un débat qualifié et annoncé : « le premier débat entre deux représentants de deux versions complètement différentes de l’histoire ». Chacun de nous avait une heure de présentation, suivie d’un débat durant lequel l’auditoire pouvait poser des questions. Le débat n’a jamais eu lieu. Zahi a refusé le tirage à pile-ou-face, qui aurait décidé du premier présentateur, et a insisté pour que je parle en premier. J’ai accepté, malgré le fait que celui qui parle en premier a un léger désavantage dans un débat, car il n’a pas l’opportunité d’entendre la présentation de l’autre avant. J’étais en train de vérifier le focus de mes diapositives sur Power Point, avant ma présentation et j’ai placé l’image que vous voyez ci-dessous, qui montre la corrélation entre Orion et les pyramides et celle du Sphinx avec la constellation du Lion à Gizeh, en 10,500 av. JC. Étant donné que cette découverte a été faite par Robert Bauval, j’ai inclus une photo de lui sur la diapositive. Aussitôt que Zahi a vu l’image de Bauval, il est devenu furieux, il s’est mis à crier, a fait des commentaires insultants et déshonorants sur Robert et m’a dit que si j’osais mentionner quoique ce soit sur Robert, durant ma présentation, il s’en irait et refuserait le débat. Je lui ai expliqué que la vision alternative de l’histoire, pour laquelle j’étais présent, ne pouvait pas exclure la corrélation d’Orion, donc, je ne pouvais pas exclure Robert Bauval. En entendant cela, toujours en criant, Zahi est sorti de la pièce. Des négociations frénétiques ont eu lieu en coulisses entre les organisateurs du débat et Zahi. Finalement, ce dernier a accepté de revenir et de donner sa présentation et répondre aux questions de l’auditoire, mais il a absolument refusé de m’entendre ou de me voir, ni même de s’engager dans tout débat avec moi. J’ai donc donné ma présentation, sans que Zahi soit présent (il était assis dans une pièce à l’extérieur de la salle de conférence pendant que je parlais). Lorsque j’ai terminé, j’ai répondu aux questions de l’auditoire. Puis Zahi est entré, a donné sa présentation, a répondu aux questions de l’auditoire et est parti. Quelques personnes ont réussi à enregistré une partie de la scène où Zahi est sorti de la salle de conférence et cela sera publié demain. (Note : les vidéos sont maintenant publiées). 

Durant la session de questions, quelqu’un a posé une question sur le site mégalithique, vieux de 12,000 ans de Gobleki Tepe, en Turquie pour savoir si cela avait un impact sur l’estimation de l’âge contesté du mégalithe du Sphinx à Gizeh. Malheureusement, il semble que Zahi ignorait complètement l’existence ou les implications de Gobleki Tepe, alors, il n’a pas pu répondre à la question et il a donné la parole au modérateur, qui était aussi un égyptologue. J’ai alors eu une brève opportunité de donner mon point de vue sur Gobleki Tepe et de ses implications sur l’âge du Sphinx. J’avais de grands espoirs avant ce débat, espoir que cela pourrait apporter une sorte de dialogue courtois entre les vues de l’histoire traditionnelles et les vues alternatives, mais, tristement, j’ai été déçu. »

Voici l’image qui a mis Hawass en colère. C’est une image digitale de la corrélation Orion / pyramides et Sphinx / Lion. Bien sûr, le fait qu’Hawass ait carrément refusé de continuer le débat ouvert était quelque chose de prévisible, mais cela n’aide pas Hawass et semble donner du poids aux vues alternatives sur l’histoire de l’Égypte ancienne et mettre à l’avant-scène les gens comme Hancock et Robert Bauval.

11160587_10153268821537354_7399169944099688565_n

Vidéos :

https://www.youtube.com/watch?v=8Ziu2ygE_Wc


https://www.youtube.com/watch?v=q4NnCAZcxHg


1 commentaire:

  1. C'est ca quand on a à faire à des arguments qui peuvent être difficilement démentis ! Face à la vérité le menteur s'enfuit et se fâche !! Quand l'événement sera là il sera deja trop tard pour la marionnette hawass !

    RépondreSupprimer