Rechercher dans ce blog

samedi 20 mai 2017

Une transition qui porte ses fruits



Comme nous vous l’avions prédit, le mois de mai démontre qu’il représente d’abord une phase de transition.  

Au gré des jours, il assure une coupure de plus en plus nette avec l’ancienne ère et ses séquelles;  il ferme la phase probatoire qui a engendré dans votre existence, pendant des années,  tant d’épreuves initiatiques de détachement, de dénuement et de purification;  il vous libère pour toujours des vieux schémas, des contrats anciens, des ordres scellés, des liens karmiques, des missions de service, des passages de sceptres, bref de l’ancienne dynamique de la densité et de la dualité.  Certes, vous vivez toujours dans la matière, mais celle-ci exerce de moins en moins sa fascination, de sorte que vous lui accordez moins d’intérêt de d’importance.

Bien sûr, il peut encore surgir de grands et petits pépins, puisque, si vous vous tiriez passablement bien de la dynamique de la troisième dimension, vous maîtrisez moins bien celle de la quatrième ou de la cinquième, peut-être même d’un plan plus élevé, comme vous avez tout à apprendre, vous commettez encore des maladresses.  

Puis, il y a le fait que, dans des énergies plus pures et plus puissantes, vous vous attirez presque instantanément le retour de vos pensées et de vos émotions.  Puis, ce dont vous êtes moins responsables, les dernières résistances des Forces de l’Ombre engendre des séquences de chaos, ponctuées de problèmes et d’obstacles, dont vous ne pouvez pas toujours vous prémunir parce que vos facultés subtiles, en latence, ne vous permettent pas de les sentir venir, de les appréhender.

C’est du reste ce qui expliquait notre vibrant appel à la vigilance du denier bulletin des «Prévisions mensuelles» pour vous éviter de vivre dans la distraction, la dispersion ou de rester en mode de pilote automatique, ce qui permet à votre mental, souvent plus négatif que positif, de vous compliquer l’existence par les rapides retours qu’il suscite.  

Car, en elles-mêmes, les énergies présentes, qui ne cessent de s’amplifier, produisent surtout un effet de délestage, de désencombrement, d’apaisement, d’adoucissement, d’appel à vous organiser autrement pour vous conformer à la nouvelle donne, pour vivre en phase avec le Monde nouveau.

Depuis le premier mai, que vous vous en rendiez compte ou pas, il s’en passe des choses, et sur de multiples plans.  

Et personnellement, vous ne chômez pas, même si vous devez penser à vous aménager régulièrement des pauses de repos, car, autant du point de vue physique que psychique, vous restez fragile, ce qui se traduit par des phases de dépression et de tristesse, malgré un enthousiasme intime grandissant.  Vous le savez, tout cela fait partie d’une renaissance consécutive à une remise à zéro complète.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.