Rechercher dans ce blog

jeudi 11 mai 2017

John Smallman : Vous êtes en train de vous réveiller



L’amour n’abandonne pas les gens ! Il n’y a que l’amour, comme vous le savez bien, même si vous choisissez de ne pas vouloir le reconnaître.

L’abandonner, c’est de prétendre que vous n’êtes pas vivant, c’est fermer les yeux pour aller dormir, refuser de reconnaître la Réalité. C’est ce que l’humanité a fait depuis pas mal de temps en se chargeant elle-même d’un jugement extrêmement négatif, alors qu’elle participait à des jeux dans l’illusion qu’elle avait construits pour faire l’expérience de la séparation.

L’expérience de la séparation ne pouvait être que momentanée, et en vérité, cet état irréel était à peine apparu que déjà terminé, mais l’instant d’après on l’imaginait à nouveau. Cependant l’humanité, c’est-à-dire vous-même, a été captivée et fascinée par elle, demeurant libre de jouer avec elle et de provoquer un chaos et une confusion qui étaient totalement en désaccord avec la Réalité, totalement différente de tout ce que vous aviez jamais rencontré, quelque chose d’étrange, d’excitant et de stimulant.

Mais hélas, vous vous êtes perdu dans le rêve que vous avez créé et vous ne parveniez pas à trouver votre chemin de retour à la maison. C’était un peu comme entrer dans une scène d’Halloween ou un film de même genre et se retrouver dans une obscurité presque complète, enveloppée de toiles d’araignées accrochées, tandis que des objets volants étranges frôlaient votre visage et vous tiraient les cheveux. Au début c’était amusant, mais effrayant!

Et puis, c’est devenu de plus en plus réel, et vous étiez terrifié, vous avez paniqué et commencé à attaquer tout ce qui était à portée de main.

Et c’est de ce rêve lugubre et malheureux que vous êtes en train de vous réveiller. Tandis que vous le faites, les traces du rêve, ou plus réaliste, le cauchemar, traversent votre conscience comme des sons et des images étranges et inquiétantes. Ne vous attardez pas sur eux, ce sont simplement des distractions égoïques indésirables, des distractions de votre processus d’éveil, laissez-les partir. Vous pourriez penser à eux comme étant vos problèmes majeurs: les problèmes de douleur et de souffrance du passé enterrés profondément dans votre psyché, non reconnus ou refusés parce qu’ils sont si douloureux – ils se manifestent à votre conscience afin que vous puissiez les libérer et vous libérer vous-mêmes du négatif, des énergies dont ils se nourrissent.

Actuellement tout le monde à affaire dans le cadre du processus d’éveil avec ces choses anciennes et enterrées. Garder une prise sur les colères, l’amertume, les haines et les ressentiments qu’ils représentent, vous retient dans le cauchemar au lieu de permettre de le résoudre. Il n’est pas nécessaire de les résorber, en fait, ils ne peuvent pas être résolus, il suffit de les reconnaître, de pardonner ceux que vous croyez les avoir causés, vous pardonner vous-mêmes, et les laisser partir. Ils ne resteront avec vous que si vous continuez à vous attarder sur eux – vous les maintenez en y pensant et vous distribuez alors le blâme vers ceux que vous croyez responsable de votre douleur – alors que toutes ces choses sont apparues pour être libérées et dissipées.

Message complet sur : http://www.messagescelestes-archives.ca/detendez-permettez-a-vie-de-secouler/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire