Rechercher dans ce blog

dimanche 8 février 2015

Puisez chaque matin à la source inépuisable du soleil



Porté à votre conscience par Arcturius,
le 8 février 2015

bien-etre-fille-soleil-ble-main-11502983 


Les Initiés disent que le soleil est un être magnifique qui peut venir nous visiter, nous parler, éclairer notre compréhension, déjeuner avec nous. Bien sûr, il ne faut pas le prendre dans un sens physique, le soleil enverra un représentant; cela se réalisera d’après notre foi. Vers celui qui craint déjà n’avoir pas de réponse, il ne vient pas, mais si vous croyez fermement qu’il répondra, qu’il vous prendra sous sa protection, il viendra, il se tiendra auprès de vous et vous donnera sa lumière. Dans toutes les circonstances de la vie vous pouvez appelez le soleil: si vous devez traverser des lieux peu sûrs, si vous voulez chasser les voleurs extérieurs ou intérieurs, si vous voulez écarter les querelles ou apaiser des mésententes, si vous désirez guérir d’une maladie. Sans cesse, appelez le soleil.

Oui, mais comment le faire? Au-dedans de nous le soleil a un représentant, homologue du soleil physique qui est au-dehors. Nous avons en nous un soleil minuscule qui peut grandir ou diminuer; c’est notre Moi supérieur. Il est semblable à une étincelle, à un point lumineux qui peut s’embraser, tout incendier, mettre le feu au monde entier. Notre Moi supérieur est une parcelle du soleil. Il nous aide à nous lier au soleil extérieur par lequel nous pouvons développer ce soleil intérieur. Le soleil intérieur nous fait voir et comprendre le soleil extérieur, et réciproquement. Ils s’aident mutuellement. Le Moi supérieur possède les qualités du soleil. Il est intelligent, il est parfaitement pur, il n’y a en lui aucun élément étranger, aucun mélange. Le soleil intérieur est blanc, il est lumineux. Il n’est pas une question à laquelle il ne puisse répondre, car il n’y a pas trace d’obscurité en lui. Le soleil n’est pas figé, il vibre, il vit. La vie coule en lui et jaillit de lui. De même la vie coule dans le Moi supérieur qui ne connaît ni la mort, ni le néant, ni l’absence de mouvement. Le soleil est une trinité de vertus. Sa lumière est la sagesse; son rayonnement qui devient chaleur, c’est l’amour; sa blancheur est la vérité. Se concentrer sur le soleil, c’est se concentrer sur ces trois vertus. Quand on pratique cette discipline, tout le reste devient secondaire.

Si on sait utiliser les piqûres du soleil, il a un pouvoir guérisseur. Si l’on a une plaie, de la scrofule, des rhumatismes, de l’hypocondrie, il faut s’exposer au soleil  consciemment en lui parlant, et le soleil mettra un baume sur les plaies, puis un pansement, c’est-à-dire la croûte sous laquelle le mal guérit. Le soleil fera même une opération nécessaire. Il est le grand médecin universel; il soigne et guérit tout. Mais il peut aussi être dangereux, et il faut savoir s’exposer à ses rayons. On peut s’exposer tout nu, mais en protégeant toujours sa tête. Et il vaut encore mieux porter un vêtement très léger ou un vêtement de feuilles sous lequel on transpirera; on s’essuiera ensuite. Il faut choisir, pour prendre un tel bain de soleil, un endroit qui soit à l’abri du froid, du vent, des courants d’air. D’autre part, les heures favorables sont celles du matin avant onze heures.

On doit penser très souvent au soleil, à ses couleurs, à son lever. Imaginez l’astre surgissant à l’horizon, rouge, puis orange, dans une grande splendeur. C’est un exercice important qui peut remplacer le lever du soleil physique pour ceux qui ne peuvent y assister, s’ils savent se concentrer avec assez de puissance. Tout est dans la concentration.

Nous voulons augmenter la lumière vivante en nous, c’est pourquoi nous nous levons le matin avant le soleil pour être présents au rendez-vous avec lui. Nous faisons des exercices respiratoires, des mouvements harmonieux de gymnastique, des prières. Ainsi nous captons dans l’air cet élément présent partout dans le monde. Seuls les disciples savent l’absorber consciemment.

Lire la suite sur : http://www.arcturius.org/chroniques/puisez-chaque-matin-la-source-inepuisable-du-soleil/

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire