Rechercher dans ce blog

mercredi 19 juin 2013

Votre Nouvelle Terre…

urantia
Bien aimés,
Urantia, votre terre vous accueille.

Elle le fait en conscience, avec tout ce que cela implique de beau, comme de laid, sans mégoter son amour pour vous et votre sacro-sainte manie de tout compliquer, et du coup d’interférer sur nos devenir à tous.

La vie est simple, car la Vie l’a décidé ainsi.

Elle vous a accordé sur Urantia l’expérience du choix, de la liberté sans arbitrages aucun, pas même de sa part.

Et dans cette quête de liberté et d’expérimentation vous avez beaucoup fait, mais surtout vous avez tout compliqué pour vous même.

Surtout, vous avez perdu le fil de vos actions, le cap qui structure une vie d’homme ou de femme, a fortiori d’Etre en quête d’être.

Aujourd’hui malgré cette tendance à tout compliquer et vos errances par manque de colonne vertébrale dans vos existences, vous avez co-créé un changement majeur avec Urantia, et vous ne vous en êtes pas rendus compte. Mais là, vous vous êtes à nouveau donné un axe de vie.

Et c’est autour de cet axe que vous allez dorénavant aller à vos vies à chacun et chacune.

Ça n’a l’air de rien, mais c’est essentiel (essence-ciel). Cela redonne un sens en lien avec vos dimensions multiples et vos interconnections dans le grand tout qui nous rassemble et nous nourrit les uns les autres.

Cela vous reconnecte et vous donne goût à votre essence divine et terrestre à la fois. Et en cela, vous retrouvez de fait l’essence de votre partenariat avec Urantia et maintenant vous saurez honorer son accueil à sa juste mesure.

Elle qui change son axe a besoin que vous retrouviez le vôtre, non pas pour perdre votre liberté, mais pour expérimenter sans perte de sens, sans vous perdre.  Pour aller plus directement à vos apprentissages d’Etres majeurs dans un multivers en expansion.

La liberté, votre liberté est précieuse à nos yeux. Elle a bouleversé les schémas de vie les plus audacieux. Elle a modifié le signal de la Source elle-même. Alors exercez votre savoir faire particulier pour pousser les limites encore et encore mais sans perdre le nord dorénavant. Celui qui vous rappelle qui vous êtes, des parcelles d’éternité.

Je suis qui je suis, et je parle à vos cœur au-delà des mots et des phrases ainsi prononcés.

Je suis Marie Isis.

À vous de jouer.

Message reçu en canalisation par Pierre, le 18 juin 2013.

Vous pouvez reproduire ce texte pour le transmettre à condition de ne pas le couper, ne pas modifier le contenu et de mentionner ce site: www.smilingsky.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire