Rechercher dans ce blog

mercredi 12 juin 2013

La peur attache, l’amour libère

Publié par le 12 juin, 2013 sous John Smallman

smallman 
John Smallman

Vous êtes tous en train de tracer votre route régulièrement et avec détermination vers le moment de votre réveil, et rien ne peut vous détourner de cela, votre destination céleste. Vous êtes, bien sûr, déjà à la Maison, et bientôt vous vous rendrez compte de cette vérité divine. Soyez gais, optimistes et heureux parce que la joie éternelle de connaître l’Amour infini et éternel de Dieu pour vous ne peut plus vous être très longtemps cachée par l’illusion.

Votre unité avec Dieu, la Source de tout être, ne peut plus être niée, et lorsque votre déni, votre refus d’accepter cette vérité divine dans votre conscience, dans votre mental conscient, cessera d’être entretenu, le manteau d’obscurité sera dissipé, dispersé et perdu pour toujours dans la Lumière éclatante de votre réceptivité nouvelle et éternelle.

Tout ce dont vous pourriez rêver d’avoir besoin est fourni en abondance par Dieu, parce qu’Il ne voudrait pas que vous manquiez de quoi que ce soit. En fait, le concept de manque est une idée irréelle que vous avez besoin de libérer, ainsi que tous les autres aspects dépourvus d’amour auxquels vous vous cramponnez assez férocement, et qui vous lient à l’illusion. Se cramponner, ou s’accrocher, à quiconque ou à quoi que ce soit, c’est être en opposition à l’Amour, et cela a toujours un coût, exigeant un paiement ou un défraiement. Se cramponner à quoi que ce soit est dépourvu d’amour ! L’Amour est totalement gratuit ; Il circule librement, caressant tout sur Son passage, ne demandant rien et offrant tout. La peur attache ; l’Amour libère.

L’illusion est irréelle, et pourtant vous avez l’impression qu’elle vous fournit un environnement dans lequel vous pouvez trouver protection et sécurité grâce à des plans et des actions défensifs et, parce que vous vous identifiez si intensément, si catégoriquement à vos corps plutôt vulnérables — des véhicules temporaires que vous avez fait le choix d’habiter, temporairement — c’est parfaitement logique. Et ce besoin de vous protéger (c’est-à-dire vos corps) instille la peur, que vos egos encouragent, et qui vous amène à vous accrocher ou à vous cramponner à des idées ou des choses dont vous croyez qu’elles peuvent vous protéger du mal, de la souffrance et même de la mort.
La peur est une maladie ; elle est irréelle, comme l’illusion. Mais alors que vous l’étreignez, elle vous asphyxie, elle ferme et bloque le canal par lequel la force de vie — l’Amour — s’écoule en vous et à travers vous. Et bien sûr, la peur se manifeste dans votre corps sous la forme de diverses maladies — physiques, psychologiques et émotionnelles — et dans le monde qui vous entoure par le conflit et la guerre. La maladie vide votre corps de l’énergie de vie tout comme la guerre vole les ressources vitales de vos sociétés. Votre science a produit de multiples remèdes et des armes pour « combattre » les rejetons de la peur — les « guerres » contre le cancer, le sida, la drogue, le terrorisme, la pauvreté — qui sont fournis avec beaucoup d’enthousiasme par les industries pharmaceutiques et de défense. La peur soutient et entretient l’illusion ; l’Amour la dissout.

L’âge de l’Amour s’est maintenant levé, et il est en train de dissoudre l’illusion. Votre aide dans ce processus est absolument essentielle. Vous, chacun d’entre vous, êtes l’Amour — parce que c’est à partir de l’Amour que Dieu vous a créés. Et en essayant de vous séparer de la Réalité, en vous retirant dans l’illusion, vous avez nié votre Essence même. Votre tâche est maintenant de reconnaître et d’honorer cette Essence.

Alors, comment allez-vous faire cela ? — en offrant toujours uniquement l’Amour, quelle que soit la nature des situations dans lesquelles vous vous retrouvez. L’Amour qu’un nombre toujours plus grand d’entre vous offre inconditionnellement et sans discrimination 24/7 est en train de dissoudre l’illusion. Sa dissolution est inévitable parce que, collectivement, l’humanité a choisi de la dissoudre. Votre Père vous veut réveillés et éternellement joyeux au Paradis avec Lui. C’est Sa Volonté, et parce que vous êtes tous un avec Lui, c’est aussi votre volonté. Cette Volonté ne sera pas démentie.

Votre frère qui vous aime, Jésus.

Traduction AD
Page d’origine : http://johnsmallman2.wordpress.com/

MERCI DE DIFFUSER CE TEXTE ET D'EN INDIQUER L'AUTEUR ET LA SOURCE: LAPRESSEGALACTIQUE.ORG

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire