Rechercher dans ce blog

mercredi 19 novembre 2014

Lâchez tout sentiment de culpabilité ou de honte



Publié le

Saul, transmis par John Smallman

L'Unicité de TOUT ce qui existe est la Vérité dont tous doivent devenir conscients, et cette vérité (« t » minuscule, car actuellement elle a tendance à être une sorte de conscience scientifique, une conscience logique découverte par un effort intellectuel, et pas encore une connaissance qui vient de votre cœur, bien que cette connaissance soit toujours disponible pour vous parce qu’elle réside éternellement en vous.) commence à circuler dans la conscience collective. C’est comme si un glacier avait commencé à fondre, et qu’en fondant son contenu s’étale partout, trempant tout sur son passage. Et, bien sûr, vous êtes tous sur son passage. La conscience s’écoule et grandit partout dans le monde, elle ne peut rester plus longtemps inconnue, elle peut seulement être niée.

En raison des souffrances et des trahisons que vous avez vécues depuis des âges — souffrances et trahisons bien trop douloureuses pour que vous puissiez les admettre et vous en souvenir — vous avez presque tous à résoudre des problèmes que vous aviez niés depuis très longtemps. Et pour beaucoup d'entre vous ces problèmes vous font sentir très intensément leur présence en ce moment. Subitement vous fondez en larmes, et souvent sans aucune raison identifiable. Laissez couler les larmes ! C’est une forme de libération nécessaire et très efficace.

Ne consacrez ni temps ni d'énergie — énergie intellectuelle — pour tenter de découvrir les situations ou problèmes qui peuvent en être la cause, parce que la plupart du temps cela vient de vies antérieures, et tout ce que vous devez faire est de laisser s’écouler les émotions en les observant, en les acceptant, et puis vous offrir amour et compassion. Rien d'autre n’est nécessaire. Chercher à identifier des causes est une distraction qui peut sérieusement vous égarer, et qui pourrait vous conduite à du jugement et à du ressentiment qui sont, au mieux, complètement inutiles et, au pire, pourraient même vous être préjudiciables. Comme nous continuons à vous le dire la réponse à chaque question ou problème est l’Amour ; et l'Amour est fait de compassion, de pardon et de tolérance.
Ce qui est apparemment arrivé et vous a causé de la douleur et des souffrances n'est pas réellement arrivé. Vous semblez piégés dans une réalité de trahison et de méfiance, un système de croyances irréel, et dans la souffrance concomitante qui résulte de ces croyances. S’attarder sur les injustices que vous avez vécues, ou que des proches ou d'autres innocents ont subies ne fait que fournir de l'énergie pour entretenir l'illusion. Votre but est de la dissoudre et l'Amour le fait grâce à vous lorsque vous choisissez d'être aimants.

Rappelez-vous, seul MAINTENANT existe ! Le passé et le futur sont des inventions de l'illusion qui semblent très réelles parce que vous êtes des êtres très puissants et vous avez construit une illusion très convaincante. C’est maintenant le moment, le moment de la laisser se dissoudre. Clin d’œil humoristique : essayez de « l’aimer à mort ! » L’Amour va la dissoudre et vous amener tous au réveil, votre destinée humaine.

OUI, nous continuons à nous focaliser sur l'AMOUR ! Et vous savez pourquoi. Il est tout ce qui existe. Vous êtes tous pris en Lui, étreints par Lui, enveloppés en Son sein — Il est inévitable, bien qu’Il puisse être nié ou ignoré. Maintenant est le moment idéal pour renouer avec Lui afin de pouvoir trouver tendrement votre chemin vers la Maison. Vous pouvez retarder l’échéance aussi longtemps que vous voulez, et ne pas être aimants c’est choisir de la retarder.

Dans l'illusion, où le châtiment est souvent une menace cachée ou non reconnue, des moyens dilatoires semblent avoir du sens. Dans la Réalité différer n'a pas du tout de sens. Il n'y a là que de la joie, de la joie à chaque instant, une joie sans fin. Et votre destinée inévitable est de faire l’expérience cet état.

Vous êtes tous, chacun de ceux qui ont un jour vécu l'existence humaine ou qui la vivront, des enfants de Dieu infiniment aimés, et rien de ce que vous avez fait ou pouvez imaginer faire ne changera cela. L'Amour de Dieu pour vous est éternel et immuable. Il n'y a rien que vous puissiez faire pour changer cela — Le convaincre de vous aimer soit davantage soit moins — vous êtes tous Ses enfants parfaits, infiniment aimables et infiniment aimés, toujours !

Sachant cela — car au plus profond de votre être vous le savez — pourquoi continuer à retarder votre réveil inévitable ? Je suggérerai que c’est parce que, comme les enfants des humains qui, dans l'illusion, ont transgressé d’une manière ou d’une autre les règles parentales, vous avez peur de vous réveiller le matin et « d’en prendre plein les oreilles » avec la colère des parents, ou des humiliations. En retardant ce moment vous espérez que tout ce que vous avez fait d’inexcusable aura été oublié ou, mieux encore, n’aura même pas été remarqué, et que vous serez en mesure de vous éclipser en sauvant votre amour-propre. Cependant, le sentiment de culpabilité demeure et continue de vous hanter, souvent bien plus tard à l'âge adulte, et même dans la vieillesse.

Vous avez sérieusement besoin de vous rappeler que Dieu, votre Père toujours aimant, est, Lui-même, Amour. L'Amour est éternellement inconditionnel, éternellement tolérant. Il ne juge jamais, Il ne condamne jamais, Il ne fait jamais honte, et Il ne punit jamais — Il aime, Il aime, Il aime, et vous êtes les objets de Son Amour !

À suivre...

Page d’origine : http://johnsmallman.wordpress.com/2014/11/18/let-go-of-any-sense-of-guilt-or-shame/        

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire