Rechercher dans ce blog

Chargement...

vendredi 29 avril 2016

La « fin des temps »

fin-temps



Dans le Nouveau Testament, Jésus évoque la fin des temps ou la fin du monde et il précise qu’elle devrait coïncider avec la fin de son règne de Maître de l’ère des Poissons.  

Les prophéties mayas l’ont également annoncée en la fixant au solstice d’hiver de l’an 2012, ce qui devrait marquer le passage dans la Cinquième Dimension.  Pourtant, rien n’empêchera qu’elle ne se produira au moment opportun, à l’heure marquée par un commun accord du Créateur, de la planète Terre et de l’Humanité.

Ce sont les exégètes qui ont parlé de fin des temps, parce que, en fait, dans la continuité éternelle, il ne s’agira que de la fin d’un temps.  En effet, ces expressions spirituelles évoquent l’annulation de l’énergie de l’ancien cycle (ère des Poissons) et l’avènement des humains réalisés (ère du Verseau).   

Ce moment mettra un terme au monde de l’égoïsme et de l’individualisme pour amener à éclore le règne de l’Amour pur.

En fait, la fin du monde doit marquer la fin d’un cycle évolutif et le début d’un autre mettant fin à une façon restrictive d’évoluer. 


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire