Rechercher dans ce blog

vendredi 5 août 2016

Nous sommes à l’aube d’un nouveau monde



Transmis par Joeliah le 5 - août – 2016

En politique, de nombreuses possibilités ont été explorées dans le monde depuis des centaines d’années sans donner de bons résultats pour tous…  du communisme extrême qui détruit les intellectuels et les envoient travailler les champs à l’extrême droite qui éliminent ceux qui dérangent, en passant pas le socialisme qui essaie d’équilibrer les avoirs sans succès, ou le capitalisme qui privilégie les responsables au détriment de ceux qui travaillent pour eux…  rien n’est correct, car dans tous les cas de figures, il y a toujours une classe qui se croit supérieure aux autres, et qui veut en tirer bénéfice.

En éducation, entre l’élite des hautes écoles qui maintiennent fermées des connaissances pour la réussite, les écoles privées qui enseignent avec des barrières bien hautes leurs concepts souvent religieux, les écoles libres qui font que les élèves n’apprennent quasiment plus rien ou les lieux où il n’y a pas d’école… l’humanité est encore une fois déséquilibrée.

Dans le domaine de la santé, les grands leaders s’arrangent pour créer un état de santé faible dans leur population par des effets réguliers et inconscients à une grande majorité d’humains manipulés par les fausses informations ; vaccination en masse, médicaments avec effets secondaires, empêchement aux bonnes techniques de se répandre, restriction ou emprisonnement de médecins qui dévoilent des vérités, déversements de produits chimiques dans la terre, dans le ciel, dans les aliments, dans les produits ménagers… sans compter ceux qui se détruisent par eux-mêmes par l’abus d’alcool, de cigarettes, de mauvaise alimentation et mauvaises pensées.

Dans le domaine alimentaire, là aussi, tout ce qui est bon et bio, sain et pur, est altéré par les manipulations de ceux qui veulent gouverner le monde… graines hybrides et OGM impossible à ressemer qui fragilisent la richesse des paysans voir les conduisent à la pauvreté et au suicide, empoisonnement de la terre et de certains paysans, productivité quantitative de mauvais gout, sans richesse intérieure, restauration rapide, abus de produits dérivés du maïs facile à produire, élevage intensif (appelé centre de production aujourd’hui) au détriment des animaux qui sont considérés comme de la simple nourriture sur pattes et irrespectés tout comme la nature…

Dans le domaine psychologique, spirituel ou religieux, ce n’est pas mieux.

Lire la suite sur : http://lejardindejoeliah.com/2016/08/05/la-conscience-valorisante/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire