Rechercher dans ce blog

Chargement...

jeudi 22 septembre 2016

Les Programmes Spatiaux Secrets ne sont pas d’hier



Publié par LaPresseGalactique.org le 22 Sep, 2016 dans Ariane Editions


Le 11 juin 1985, le président américain Ronald Reagan a fait un aveu étonnant dans son journal présidentiel ⁠:

« Lunch avec cinq des meilleurs scientifiques de l’espace. Ce fut fascinant. L’espace est vraiment la dernière frontière, et certains développements accomplis en astronomie, etc., s’apparentent à de la science-fiction, sauf qu’ils sont réels. J’ai appris que notre navette avait la capacité de mettre en orbite 300 personnes ! »

À l’époque, le programme de la navette spatiale prévoyait un maximum de onze personnes par véhicule et on n’avait construit que cinq vaisseaux destinés au vol spatial. 

Même si ces cinq navettes avaient été remplies au maximum de sa capacité au décollage, il aurait été impossible de placer et maintenir en orbite 300 astronautes. 

Les implications de ce que Reagan révélait au grand jour avec la publication de ses Écrits personnels étaient ahurissantes. Il disait ainsi au monde entier qu’il avait été mis au courant de l’existence d’un programme de navette spatiale entièrement distinct de celui de la NASA et pouvant placer en orbite des centaines d’astronautes.

De plus, Reagan révélait que ces 300 astronautes secrets pouvaient rester en orbite pour une durée indéterminée, ce qui indiquait l’existence d’une ou de plusieurs stations spatiales en orbite autour de la Terre. 

Ces stations devaient être beaucoup plus grosses que le Skylab de la NASA, qui, durant les six années où il fut en orbite (1973-1979), ne pouvait accommoder que trois membres d’équipage à la fois. Avec son budget limité, sa surveillance civile et ses technologies de propulsion spatiale, la NASA était certainement incapable de réaliser dans l’espace ce que Reagan disait possible en 1985. 

Qui donc était responsable de ce deuxième programme de navette spatiale si la NASA ne l’était pas ⁠? De toute évidence, il s’agissait d’un programme secret d’origine militaire ou commerciale.

Suite : http://lapressegalactique.com/2016/09/22/les-programmes-spatiaux-secrets-ne-sont-pas-dhier/

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire