Rechercher dans ce blog

jeudi 23 juillet 2015

David Wilcock, 23 juillet



* David a publié ce matin, un article concernant Corey et la série « Cosmic Disclosure ». Mais il a aussi élaboré sur le sujet des secrets gardés par le gouvernement (américain dans ce cas, mais tout les gouvernements cachent des données importantes). 

Il explique que beaucoup de gens ont de la difficulté à concevoir que de tels secrets puissent être gardés si longtemps, alors qu’une grande quantité de personnes ont travaillé dans ces projets appelés « Black Budget ». - Michelle -

Voici la traduction de l’article :



Voici l'histoire qui a fait fureur dans la communauté OVNI. Goode est l’informateur le plus significatif, et de loin, à s’être manifesté. Vous pouvez maintenant regarder une série d'entretiens avec David Wilcock - et ensuite, décider par vous-même si cela est vrai.

Changements excitants en vue.

Avant l'avalanche des révélations de Snowden, beaucoup de gens pensaient encore que leur monde virtuel de communication électronique était un lieu privé.
Les mots de passe sont sécurisés. Le cryptage des données « Cloud » a effectivement été chiffré. Personne ne va vous espionner, ni lire vos courriels, ni vous espionner via votre appareil photo, etc.
Maintenant, il est de notoriété publique qu'une vaste infrastructure de surveillance est en place. Tout ce que nous faisons est enregistré et toutes les données sont stockées.

Pourquoi ? Pour se défendre contre des Arabes, ayant des « couteaux à lame rétractable », se cachant dans des cavernes et s’amusant avec AK-47 ?
Pourquoi se soucient-ils ce que vous dites à votre bien-aimé ou de tout autre sujet privé ? Qui est responsable de cela ? Où pouvez-vous porter plainte ? Si ce que dit Corey Goode est vrai – et il semble que cela soit aligné à merveille, avec tout ce que nous ont dit nos meilleurs informateurs, au fil des ans - alors ceci n’est que la pointe de l'iceberg.

Les films de science-fiction démontrent la vérité.

Notre complexe militaro-industriel a déjà colonisé notre système solaire - et au-delà - avec des technologies aussi avancées que celles vues dans tous les films de science-fiction.
Anti-Gravité? Oui.
Énergie libre? Oui.
Voyage par Stargate? Oui.
Voyage dans le temps? Oui.
Matérialisateurs (réplicateurs d’aliments et de beaucoup d’autres choses) ? Oui.
La médecine énergétique? Oui.
Propulsion superluminique (plus vite que la vitesse de la lumière) ? Oui.
Perception extra-sensorielle et télékinésie ? Oui.
Réalité virtuelle hyper réaliste, (style holodeck, comme dans Star trek) ? Oui.
La seule limite est celle de notre imagination.
Cette liste peut continuer encore et encore. Notre technologie a déjà progressé, au point où la seule limite est notre imagination.
Et bientôt, les murs du secret vont s’effondrer - et nous auront accès à tout ce savoir et tout ce pouvoir.
Les crises qui affligent notre monde peuvent toutes être résolues, très facilement et magnifiquement, plus que vous ne pouvez l’imaginer.
L'espoir n’est pas irrationnel. L'espoir est une perspective éclairée, le résultat qui attend ceux qui ont «fait leurs devoirs» et comprennent la nature de l'univers.

 Tout cela fait partie d'un changement beaucoup plus vaste.

Ces progrès technologiques ne sont qu'un aspect d'un changement énergétique beaucoup plus important, qui nous arrive à tous - provoquant la mise en place d’un saut évolutif rapide.
Ce n’est pas une conjecture folle, même si beaucoup de gens sont prêts à arriver à cette conclusion, sans étudier les données.
Tout cela est soutenu par une grande quantité de preuves scientifiques. L'affaire est si remarquablement interconnectée, qu'aucune « démystification » ne peut jamais réussir.
Écrire quelques paroles haineuses ou critiquer un seul point, ou un seul article, est très satisfaisant pour certaines personnes, ou alors elles ne le feraient pas.
Bientôt, la vérité deviendra évidente. Les sceptiques seront très gênés et humiliés au début, mais diront qu'ils «le savaient depuis longtemps ».
Notre propre contribution à cette vaste mosaïque comprend « Investigations sur le champ de conscience unitaire », « La Clé de la synchronicité » et plus de 130 épisodes de l'émission vidéo « Wisdom Teachings ».
Et maintenant, les quatre premiers épisodes, d'une série d'au moins 52 vidéos avec l’informateur Corey Goode, série appelée « Cosmic Disclosure ».
Les sceptiques disent « Le gouvernement ne peut pas garder un tel secret » - Ouais. Bon.
Si les informations de Snowden ne vous ont pas déjà convaincu que « le gouvernement » peut garder de grands secrets, considérez le projet Manhattan.
C’est le programme ultra secret qui a développé la bombe atomique. Cela a commencé en 1939, et employait plus de 130,000 personnes.
Pas un seul d'entre eux n'a jamais mouchardé. Ce projet était tellement compartimenté que la plupart d'entre eux ne savaient même pas ce sur quoi ils travaillaient.
Le tout est resté complètement secret jusqu'à ce que la bombe soit larguée sur Hiroshima et Nagasaki:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Projet_Manhattan 
Les bombes d'Hiroshima et de Nagasaki ont surpris les travailleurs du projet Manhattan, autant que le reste du monde; journaux à Oak Ridge annonçant la bombe d'Hiroshima, vendue pour 1 $ (13 $ aujourd'hui.
Bien que l'existence de ces bombes était publique, le secret a continué, et de nombreux travailleurs sont restés ignorants de l’emploi de ces bombes.
Quelqu’un indiqué en 1946 : « Je ne sais pas vraiment ce que je fabrique, à part du fait que je regarde dans un ___ et que je tourne un ___, à côté d’une ___. C’est tout ce que je sais ».
Beaucoup de résidents ont continué d'éviter les discussions sur leur travail, malgré le fait que ce travail était la raison de l'existence de leur ville.
Un autre travailleur a raconté comment, en travaillant dans une buanderie, elle passait « un instrument spécial »  sur les uniformes et écoutait, pour vérifier s’il y avait « un bruit de cliquetis » et cela, tous les jours.
Elle a appris, mais seulement après la guerre, qu'elle avait exécuté la tâche importante de la vérification des vêtements avec un compteur Geiger, pour vérifier s’il y avait des radiations émises.

 Tout cela est très compartimenté.

Alors oui ... le gouvernement peut garder des secrets.
Ces programmes étaient tellement compartimentés, que la grande majorité des personnes y travaillant n’avait aucune idée de ce qu'ils faisaient:
 Un article de 1945 a estimé qu’il n’y avait pas plus de quelques dizaines de personnes, dans l'ensemble du pays, qui connaissaient le plein sens du projet Manhattan.
« Peut-être seulement un millier d'autres étaient conscients que cela impliquait un travail sur des atomes. »
La divulgation des secrets du projet était passible de 10 ans de prison ou une d’une amende de $ 10 000 ($ 131,000 aujourd'hui). Les employés ont vu d'énormes quantités de matières premières entrer dans l’usine, mais ne voyaient rien en sortir.
Ils surveillaient des  « cadrans et des interrupteurs, pendant que, derrière des  murs de béton épais, des réactions mystérieuses avaient lieu », tout cela, sans connaître le but de leur emploi.

Langage hypnotique, pour contrôler les employés

Cette  affiche était installée près des installations du projet Manhattan à Oak Ridge National Laboratory.
Des informateurs, tels que Pete Peterson, ont dit que l'hypnose fonctionne mieux lorsque vous utilisez des phrases très simples, avec des mots très simples, qui donnent des ordres directs.
Cela fonctionne encore mieux lorsque les phrases sont répétitives. Si vous pouvez faire en sorte que les phrases riment, c’est encore mieux.
C’est pourquoi les chansons et la musique des chansons peuvent être si efficaces pour modifier l'opinion publique, vers un résultat souhaité.
Avec cela à l'esprit, examinez le libellé de cette affiche. Ce fut l'une des nombreuses façons d’obliger le silence du personnel : 
 
"Ce que vous voyez ici, ce que vous faites ici, ce que vous entendez ici ... lorsque vous quittez cet endroit ... tout cela reste ici." 
 
L’Opération elle-même.

Le projet Manhattan s’est étendu de 1939 à 1946. Il a coûté près de 2 milliards de dollars - 25 milliards de dollars aujourd'hui - et a employé plus de 130,000 personnes.
Plusieurs installations, partout aux États-Unis, ont été consacrés au développement de cette technologie, avec seulement quelques dizaines de personnes ayant une idée de ce qui se passait :
Pourtant, la portée et la puissance de ce programme - le développement d'une technologie  jamais vu auparavant, ni même imaginée - était assez vaste.
Voici un organigramme de l'organisation qui ne comprend que les plus hauts niveaux de cette énorme structure de commandement, qui est restée totalement secrète pendant six ans:
Et si cela ne s’était jamais arrêté ?

Et si cette même initiative - développer une technologie hyper moderne, sous un voile de secret le plus strict possible – n’avait jamais pris fin, après la Seconde Guerre mondiale?
Et si c’était devenu encore plus secret que ce ne l'était déjà en 1946 - un an avant l'infâme crash de Roswell UFO, au Nouveau-Mexique?
Et si la puissance implacable du «complexe militaro-industriel », contre lequel le Président Eisenhower nous a mis en garde, dans son discours de clôture a déjà été impliquée dans quelque chose de beaucoup, beaucoup plus grand?
Et si des extraterrestres, ayant une technologie avancée avaient déjà atterri en catastrophe ici?
Et si  «l’ingénierie inversée» de cette technologie avait donné à l’élite la possibilité de voyager à travers notre système solaire, et ce avec autant de facilité que celle de prendre l’avion à Los Angeles ou à l’aéroport JFK ?
Et s’ils avaient commencé à construire des colonies sur d'autres satellites - y compris la Lune, Mars, certains astéroïdes et autres lunes ?
Et s’ils avaient commencé des exploitations minières, pour extraire les matières premières de notre système solaire - trouver tout ce qu'ils ont besoin - et mettre en place une vaste opération industrielle hors-planète ?
Et si des êtres qui avaient été capturés et interrogés, lors du crash de Roswell ne faisaient partie que d’une seule variété de civilisations intelligentes, avec lesquelles notre « gouvernement » a commencé à faire des échanges ?

[Propagande de la cabale - photo modifiée par David Wilcock]

Tant de questions sans réponses

Le problème avec le phénomène OVNI, tel qu'il est aujourd'hui,  c’est qu'il y a tellement de questions sans réponses.
Il y a tellement de types de vaisseaux, tellement de gens qui jurent, malgré la menace de l'humiliation publique totale, qu'ils ont été contactés par ces êtres.
Quelqu'un doit savoir ce qui se passe. Et pas seulement une partie de ce qui se passe - mais la «vue d’ensemble».
J'ai consacré l'essentiel de ma vie à la recherche de ces personnes, après avoir entendu le témoignage d’un informateur de la NASA en 1993.
Tout comme pour le Projet Manhattan, il n’y a qu’un petit nombre ici sur Terre - peut-être pas plus de quelques centaines - qui comprennent vraiment.
Le reste d'entre nous, nous sommes comme la dame qui travaillait à la buanderie, qui entendait des « cliquetis » et nous n’avons aucune idée de ce que cela signifie.
Tout cela a changé lorsque Corey Goode est venu et a courageusement risqué sa vie ... pour nous dire la vérité. Une fois pour toutes.

La vidéo

Après avoir filmé Corey, en privé, au début d’avril, je me suis immergé, pendant des mois, pour apprendre la façon d’utiliser Adobe Video et les produits FX et d’autres technologies associées.
Cela faisait partie d'une initiative que j’ai continué à poursuivre activement, depuis le début de 2014. Il m’a fallu près d'un an pour commencer à sentir que je savais ce que je faisais dans l'arène FX (effets spéciaux).
Beaucoup d'efforts ont été tentées dans le passé, sans succès visible. Les spécialistes demandaient des milliers de dollars, pour quelque chose qui n’a nécessité que quelques jours de travail, une fois les compétences nécessaires intégrées - et nous ne pouvions pas nous permettre de payer les montants demandés.
Je me sentais complètement dépassé, mais GAIAM TV a offert, à Corey et à moi, de filmer quelques épisodes et de  parler, devant les caméras, de ce qu'il a vécu dans le Programme Spatial Secret.
Ni Corey, ni moi n’aurions pu jamais imaginer qu’ils nous demanderaient de filmer au moins 52 épisodes d’une demi-heure - une par semaine pendant une année entière – mais, c’est ce qui est arrivé.
Une image vaut mille mots, et une vidéo vaut mille images. Alors, assez parlé. Que le spectacle commence!
Je ne gagne pas plus d’argent avec ces émissions et Corey non plus. Le soutien que nous obtenons de vous, pour ce travail, nous permet de nous protéger.
Corey a renoncé à un revenu élevé- plusieurs centaines de milliers de dollars – pour devenir un informateur et votre abonnement à GAIAM TV aidera à soutenir sa famille et il pourra plus aisément endosser ce nouveau rôle.
Nous recevons, Corey et moi, une portion égale de l’argent perçu par les abonnements. Ce revenu régulier permet une stabilité suffisante pour continuer à travailler.
Les conférences génèrent plus de fonds, dans un court laps de temps, qu'une émission comme celle-ci, à moins qu'elle ne devienne extrêmement populaire.
Nous n’avons pas de conférences prévues, parce l’opportunité de divulgation, actuellement  à portée de main, est plus importante que de générer des fonds.

Si vous êtes déjà abonné - et beaucoup d'entre vous l’êtes - alors je vous remercie beaucoup.
Si vous ne l'êtes pas, je vous demande : « Pourquoi pas ? »
Tout cela ira en augmentant pour arriver à une divulgation cosmique épique, qui sera connue de tous, très bientôt. 

Un effet énorme

Peut-être ne le croirez-vous pas, mais Corey Goode est tellement convaincant qu’il a amené toute l’entreprise de GAIAM TV derrière lui.
Les commentaires, de la première ronde de téléspectateurs, ont été vraiment remarquables.
Il y a tout lieu de croire que les « Aviens Bleus » qui vont aider l’Alliance PSS, sont les manifestations visibles de la source qui a écrit la série de la Loi de L’Un.
La première fois où j’ai été mis au courant de  l'existence et de l'importance de la série de la Loi de l’Un, ce fut par le lieutenant-colonel Donald Ware (retraité.).
Don a écrit le dernier de six essais de l’épique de Michael Lindemann : « Six points de vue sur les ovnis et les extraterrestres ».

Image result for Ufos and the Alien Presence: Six Viewpoints Bien que les autres auteurs, de Stanton Friedman, à Linda Moulton-Howe, Bob Lazar, Budd Hopkins et un kidnappé nommé « Tom », étaient incroyables, l'essai de Ware était au-dessus des autres.
Il a parlé de la façon dont la Loi de l’Un relie toutes les informations des informateurs les plus hautement classés, avec qui il est entré en contact.
S’il n'y avait pas l'approbation hallucinante de Ware, je n’aurais jamais été amené à étudier la Loi de l’Un.
Ware m'a envoyé un courriel qui a été envoyé à tous ses abonnés  et qui dit ce qui suit:

« Je remercie David Wilcock, pour avoir élargi sa conscience rapidement, durant une vingtaine d'années, de sorte qu'il soit prêt à interviewer habilement des gens incroyables, qui préparent l'humanité pour l'Âge d'Or. »
- Le lieutenant-colonel Don Ware 22 Juillet 2015
Merci de nous aider à passer le mot, c’est la partie la plus importante de toutes ! 

 

1 commentaire: