Rechercher dans ce blog

Chargement...

dimanche 11 décembre 2016

Humble serviteur de Lumière




Message reçu par Ginette Desrosiers, le 7 décembre
 



Plusieurs personnes cherchent encore ce qui fera leur propre valeur aux yeux de la population environnante. Béni soit celui qui progresse en ignorant cela, étant dans cette ouverture du Cœur empreint à mettre plus de valeur et de courage à faire en sorte de s’améliorer pour être en harmonie à sa propre divinité intégrée. 

Des moments de vie sont propices à vous retrouver dans ce réservoir de conditions placées, afin de mettre plus de valeur à cela (mettre plus de valeur dans le chemin proposé de la vie en écoutant le ressenti du Cœur). C’est seulement à ce moment-là que vous actualisez votre propre valeur, en étant accueillant dans vos propres besoins de clarté et individuellement, vous proposez le changement à votre être, devenant ainsi plus apte et adapté pour le progrès de ce chemin apporté. 

Vous êtes à la moindre occasion affecté de vos yeux, observant parallèlement le monde de diversité proposée et, si vous observez bien, vous verrez que : quand peu il y a, plus il y a de bonne volonté de s’entraider. 

Ce sont les plus démunis qui s’unissent davantage devant ce moment d’ouverture de création de vie. Souffrance il y a, certes, mais aussi accord à faire en sorte de sortir de ce fléau dans l’harmonie, de donner à son prochain autant de chance qu’a soi. 

Êtes-vous si ignorant de vos propres malheurs, conditionné dans vos rêves de non réalisation, pourquoi ? Parce que vous ne cessez point de vous comparer et de vouloir avoir pour être un humain de la masse. Semblable à chacun, identique à tout point ; ne constatez-vous point les différences fondamentales ? 

Vous devez entrer en votre tête que se passera le changement par votre volonté de faire en sorte d’écouter votre profonde motivation intérieure au plus creux de votre être (la voie que dicte votre cœur). Celle qui pousse vers le sommet de la création de votre moment de vie fait de paix. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire