Rechercher dans ce blog

Chargement...

samedi 1 octobre 2016

Le Graal et le Chaudron Zodiacal





Dans ces temps où tout s’active à la vitesse grand V, on pourrait être à même de se demander à quoi peuvent servir toutes ces connaissances sur le Graal, le celtisme, l’alchimie. A vrai dire, elles ne servent qu’à une seule chose : à réanimer la mémoire de la souvenance. 

En effet notre plus gros problème en cette matrice dissociée est du au fait que nous avons perdu la mémoire de nos origines et nous sommes collés aux mémoires de nos vécus incarnationnels sans chercher à comprendre comment on en était arrivé la.

L’humanité à vécu une multitude d’expériences a travers les différentes civilisations et plusieurs fois à du accomplir un pas-sage d’une réalité  à une autre. Il y a plus de 12000 ans de cela, l’Atlantide était engloutie par une sorte d’immense tsunami et ce fut pour nous une grosse chute si l’on peut dire. 
On s’en est réveillé totalement amnésique jusqu’à tel point que même de nos jours, la plupart des humains pensent que l’Atlantide est un conte de fées ou un mythe inventé par un conteur qui a en outre inspiré Platon.  

Il en est de même pour la quête du Graal et le Roi Arthur. Nombreux historiens pensent encore qu’Arthur, Camelot et Merlin ne sont que des élucubrations mentales alors qu’ils ont réellement existé et que depuis les plans invisibles ils sont encore là à veiller sur nous, à nous guider.

Le but de la souvenance n’est pas de se replonger dans le passé avec une certaine nostalgie du bon temps  mais bel et  bien de comprendre la trame générale du cheminement de l’humanité et donc du notre à titre individuel.

S’immerger dans les Annales du passé revient à plonger dans l’inconnu (du moins le connu oublié) afin de retrouver le fil d’Ariane. Nous vivons une époque à la fois formidable et terrible puisque nous allons disparaître de la 3D pour renaître en 5 D. Croire que nous allons continuer à vivre nos petits scénarios personnels et collectifs sans passer par une phase radicale de transformation nous maintient dans l’illusion. 

Cela peut être difficile à accepter pour certains mais «  ce monde » va disparaître tout comme l’Atlantide à disparu il y a 12000 ans mais là ce n’est pas un continent qui va se résorber,, c’est toute l’humanité.


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire