Rechercher dans ce blog

mercredi 12 octobre 2016

La face cachée du Coca-Cola



Le Coca Cola, c’est officiellement  de l’eau gazéifiée plus du sucre plus des arômes naturels qui sont des extraite végétaux…..mais lesquels, et c’est là le nœud du secret. A chaque instant, près de 80 millions de personnes dans le monde ouvrent une bouteille de coca cola ; chaque jour, la société vend 2 milliards de boissons.

Atlanta c’est la Mecque du Coca cola et le musée mondial de cette boisson, là où le PDG détient la formule secrète dans un énorme coffre fort. Olivia Mokiejewski s’y est rendue. A Atlanta tout le monde consomme cette boisson emblématique, et se fiche pas mal d’en connaitre sa formule. Contrairement à ce qu’affirment certains sites, aucune analyse n’a permis jusqu’ici de décrypter la composition précise du produit actuel.

HISTORIQUE  DU COCA COLA

C’est à Colombus que tout a commencé en 1886 avec un pharmacien nommé John Perbenton qui, passionné de sodas, en a inventé de nombreuses formules à visées thérapeutiques. Précisément, il est parti d’une boisson française à l’époque à la mode « le vin Mariani » qui contenait en l’occurrence de la cocaïne (à l’époque c’était légal). Or, il faut savoir que John Perbenton ayant fait la guerre de Sécession, trainait de vieilles blessures douloureuses et avait dû s’abonner à la morphine, qu’il remplaça par la suite par d’autres drogues anti douleurs moins dangereuses.

On ne s’étonnera donc pas de trouver dans un article du journaliste Charles Solter publié en 1979, la recette originale manuscrite de l’inventeur remontant à 1910, qui incluait de la cocaïne. Le nom de baptême COCA COLA  de ce soda signifie d’ailleurs clairement qu’il est à base d’extraits de feuilles de coca et noix de cola, et il a été vendu des années durant en pharmacie en tant que médicament à usages multiples (anti douleurs. anti anxiété…).

Mais depuis, la formule a été très souvent remaniée, et la question carton rouge est : y a-t-il toujours oui ou non de la cocaïne dans le coca cola ? Les milliards de consommateurs de coca cola, les enfants y compris, sont-ils des cocaïnomanes qui s’ignorent ?

Au port de New Jersey, une compagnie reçoit discrètement de la Bolivie et du Pérou de grandes quantités des feuilles de coca. Or cette importation n’est autorisée qu’à l’usage de la pharmacie… et de Coca cola. Ces feuilles sont traitées par une usine spécialisée : la Stepan company qui bien sûr en extrait la cocaïne pour la pharmacie, mais le mystère reste entier concernant Coca cola – en bref, quel est la véritable nature de l’extrait de coca, sachant que la cocaïne a été interdite dans les sodas en 1906 ?

C’est cette même compagnie qui livre à l’usine Coca cola les barils de concentrés, protégés de grilles et marqués DANGEREUX – CORROSIF, le travail de la maison mère ne consistant qu’à diluer le « mystérieux concentré » avec de l’eau, et de le conditionner.

Texte complet ici : http://lejardindejoeliah.com/2016/10/12/les-faces-cachees-du-coca-cola/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire