Rechercher dans ce blog

Chargement...

samedi 15 octobre 2016

Métatron : Le réveil de la puissance Atlante



Le déluge de 17,000 ans avant J.C.

Nous parlons du temps qui suivit le second déluge, après la disparition de l’Age d’Or utopique et la division de l’Atlantide en 5 îles. Les trois îles principales étaient Poséidia, Aryan, et Og. Les deux îles plus petites, sous domination aryenne, étaient Atalya et Eyre. 

À ce moment-là, le système bienveillant de gouvernement royal fut remplacé par une confédération, des gouvernements locaux, qui dirigeaient chacune des îles. Une sorte d’aristocratie apparut qui consistait en deux idéologies opposées. 

Leurs caractéristiques principales étaient la  » Loi de Un  » localisée essentiellement sur l’Ile de Poséidia et  » Les Fils de Bélial  » situés sur l’Ile d’Aryan. Cette dernière était la plus peuplée et exerçait son influence et un contrôle politique sur Og, Atalya et Eyre.

Poséidia était en ce temps-là le plus puissant portail vortex de la planète. Elle abritait le Temple de la Guérison, celui du Son, celui de Un, celui de la Régénération et celui de la Connaissance. Il s’y trouvait la plupart des centres d’enseignement avancé les plus importants. 

Ces emplacements sur Poséidia étaient dus à sa situation avantageuse dans les grilles géodésiques et à sa proximité des énergies électro magnétiques émanant du centre de la Terre. Une source aux incroyables propriétés curatives se trouvait sur Poséidia, près du Temple de la Guérison, et c’est de là que viennent les mythes de la  » Fontaine de Jouvence  » transmis par les peuples indigènes de Floride. Elle coule encore dans l’océan près de Bimini.

Ceux de grande taille, la race d’or de l’Atlantide , d’origine Pléïadienne, avaient leur centre à Poséidia. Ils mesuraient en moyenne de 10 à 12 pieds de haut (3 à 3,6 m). C’était une race de doux géants, occupés à des travaux culturels, artistiques et d’enseignement. 

Poséidia était aussi le centre de commande de la grille de courant cristalline et du système de tunnels interdimensionnels. Les cristaux les plus avancés, les plus complexes et les plus beaux s’y trouvaient. 

Ils étaient de construction Sirienne et Arcturienne, un amalgame vivant de nombreuses formes cristallines imprégnées d’un alliage de platine et d’or. Les cristaux étaient logés dans des Temples magnifiques faits de marbre pour certains, et pour d’autres de feuilles cristallines de béryl, de corindon et de diamant. Poséidia était aussi la capitale de l’île et on l’appelait la Cité d’Emeraude. 

Les Atlantes avaient perfectionné, avec la technologie Arcturienne, la capacité de faire pousser des cristaux de toutes structures et de toutes essences, selon une croissance accélérée dans les gisements de cristaux souterrains de l’Arkansas, du Tibet et du Brésil qui étaient tous des colonies Atlantes auxquelles on accédait par le système des tunnels interdimensionnels.

2 commentaires:

  1. Merci beaucoup pour les articles ! Je me permets de vous linker le dernier post de COBRA : http://2012portal.blogspot.fr/2016/10/breakaway.html

    RépondreSupprimer
  2. Merci, cher Jonathan ! Oui, j'ai vu la publication de Cobra, mais cela ne "résonne" pas en moi, c'est pourquoi je ne l'ai pas traduit.
    Si, éventuellement, je sens une résonance en moi, je la publierai.
    Merci encore cher ami !
    Michelle

    RépondreSupprimer