Rechercher dans ce blog

Chargement...

dimanche 12 juin 2016

Expansion de l'Univers ou évolution spirituelle ?



Publié par Frank Hatem DSD le 12 Juin, 2016 dans CHRONIQUES, Frank Hatem, HYPERSCIENCE, MANCHETTES

to_be_the_univers-compressor 


Trois confirmations astrophysiques récentes de la véracité de la Théorie de la Création Perpétuelle selon Léon Raoul et Frank Hatem.
 


L’Être est une évolution, non un état, on l’a assez démontré dans ces colonnes. Et cela change tout. Toute science, toute compréhension, sont impossibles si on croit que l’Etre est un état.

On veut saisir la particule atomique en interrompant sa course, croyant qu’elle a une réalité autre que dans son mouvement, ce faisant on la nie. Un état pourrait être analysé, non un mouvement, et tout est mouvement. L’analyse est la mort de la Science.


La même erreur a conduit à la théorie du « Big Bang » : l’univers ne peut être analysé comme un objet saisissable. On doit l’appréhender dans son ensemble en tant que tendance, en tant qu’évolution vers l’infini. Mais pour cela il faut d’abord avoir compris le But de toute chose : l’infinité. Ce qu’on a déjà démontré abondamment dans ces colonnes.

On a largement démontré ici que l’univers n’est que la manifestation de la nécessité de l’infini. Une simple nécessité qui, en elle-même, est une énergie. Car si une nécessité ne se manifeste pas par un mouvement, c’est que ce n’est pas une nécessité.

L’énergie universelle est magnétique puisque ATTRACTIVE dans la mesure où elle est une projection vers un but, et REPULSIVE dans la mesure où ce but est inaccessible, puisqu’infini. On se maintient toujours à distance de ce but, c’est ce qu’on appelle la Répulsion. Et c’est cette impossibilité du but qui fait que l’énergie a une « vitesse limitée », qu’elle est « mesurable ». Que c’est donc une véritable énergie. Si le but pouvait être atteint, il le serait, et il n’y aurait pas d’énergie.

Plus on semble se rapprocher du but, plus le temps, c’est-à-dire la mémoire en fait, paraît long. C’est une expansion du temps ressenti. Et de façon accélérée puisque plus on se rapproche du but, plus l’attraction (volonté) est forte. Même si, dans l’absolu, on ne se rapproche pas vraiment du but : l’infini est toujours aussi loin. On est toujours ici et maintenant, au « centre du tout », mais avec une mémoire plus riche, plus « infinie ». C’est cela, être.

Le mouvement est ainsi pure illusion. Cela ne surprendra aucun spiritualiste, mais cela peut choquer bien des physiciens.

L’Astrophysique considère que l’expansion (accélérée) de l’univers ne fait aucun doute. Comme d’habitude, c’est l’inverse. On l’a également démontré à plusieurs reprises dans nos articles : l’espace n’évolue pas. C’est le temps qui change. L’espace manifeste la répulsion, qui est une donnée, immédiate et définitive, et non une évolution.

La répulsion ou l’espace sont d’ailleurs un autre nom pour la CONSCIENCE. Être conscient, c’est s’opposer à quelque chose qui n’est pas considéré comme soi, qu’on considère comme EXTERIEUR à soi, processus dû à l’impossibilité de l’infini, et qui fait que l’espace apparaît comme une donnée définitive et « objective ».

Texte complet ici : http://lapressegalactique.com/2016/06/12/expansion-de-lunivers-ou-evolution-spirituelle/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire