Rechercher dans ce blog

samedi 9 juillet 2016

Vivre l’Amour véritable





Nous entendons beaucoup parler actuellement de l’unité entre les êtres humains, de la connexion qui existe entre tous et de la nécessité d’accorder notre expérience de vie à ces concepts fondamentaux.

Or il y a encore un décalage entre ce que nous sommes capables de pressentir comme vérité et ce que nous sommes capables de mettre en pratique dans notre vie.

Pour aider à intégrer ce concept d’unité chez tous les êtres humains, il est utile de prendre conscience des croyances et attitudes actuelles afin de pouvoir les transformer consciemment. Par exemple, vous est-il déjà venu à l’esprit que c’est la manière dont la majorité des humains conçoivent l’amour actuellement qui contribue à la division et à la séparation entre les êtres humains?

C’est ainsi que nous décidons que nous aimons telle personne, mais que nous n’aimons pas telle autre qui nous a blessés ou dont nous avons peur. Nous décidons que nos enfants méritent notre amour, mais pas ceux de notre voisin.

Nous décidons que les gens appartenant à telles culture, nationalité ou religion sont acceptables et que nous pouvons les aimer, mais pas ces autres-là.

Lorsque nous faisons cela, nous nous accordons l’autorité de décider qui mérite l’amour et qui ne le mérite pas. Il s’agit de voir maintenant que cette forme d’amour conditionnelle et exclusive est plutôt une forme de jugement basée sur des conceptions extérieures de ce qui est juste, bon, droit ou acceptable et elle provient tout simplement de la peur.

C’est cette attitude d’inclusion-exclusion qui maintient la séparation entre les êtres humains et nous tient éloignés de l’expérience d’Amour véritable que nous recherchons.

Pour faire de la notion d’unité une réalité dans notre vie, peut-être pouvons-nous commencer par observer nos propres relations.

Quelles sont les personnes que nous avons rejetées, jugées ou catégorisées? Quelles sont les personnes qui nous irritent par leur comportement ou qui nous font peur? Ces relations nous placent devant des reflets de notre être qui doivent être transmutés en une énergie plus bénéfique.

Parfois ce sont des peurs profondes, d’autres fois ce sont des perspectives limitées sur nous ou sur les autres qui nous empêchent de nous sentir en sécurité et nous font nous sentir sans pouvoir, à la merci des autres et de leurs désirs et attentes.

Ce sont ces trames énergétiques bloquées dans notre être qui affectent notre capacité à ressentir la vibration de l’Amour véritable en nous.

Juger et classer les autres en catégories, c’est maintenir l’illusion de la séparation. Si nous acceptons ce concept d’unité, alors l’autre est forcément une partie de nous, sur un plan de conscience ou un autre.

Et cet autre, ce n’est pas juste celui-ci ou celui-là, c’est tout être humain! C’est pourquoi, pour être capable d’accepter cette vérité dans notre être, il est nécessaire de laisser aller tout jugement, toute forme de peur, toute croyance qui nous encourage à rejeter ou à condamner une autre personne ou de la rendre responsable de nos malheurs.

C’est la peur de l’autre, la croyance que les autres sont la cause de nos malheurs qui font de tout cela une réalité dans notre vie.

Le changement ne peut débuter qu’avec une nouvelle vision des possibilités présentes maintenant.

Suite : http://lapressegalactique.com/2016/07/09/vivre-lamour-veritable-partie-3-unite/

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire