Rechercher dans ce blog

dimanche 15 mai 2016

Nous sommes tous porteurs de solutions




porteurs-compressor 


La plus grande tragédie de ce siècle aura été, non d’assister aux tempêtes qui blessent et meurtrissent le visage du monde, mais de rester enchainés à notre ignorance et à notre impuissance.

Ce qui, sans doute, pèse le plus dans la conscience profonde de chacun d’entre nous est le fait d’ignorer que nous sommes tous capables, à notre manière, de répondre aux grands défis de ce siècle ; que nous sommes chacun une pièce majeure du grand échiquier social, une partie de la solution qui pèse dans le cœur même de l’humanité en transition.

Nous sommes tous porteurs de solution.

La violence advient lorsque nous ne trouvons plus les mots, lorsque nous avons perdu le langage pour dire et communiquer avec le monde. Lorsque finalement nous nous sommes perdus nous-mêmes et avons en quelque sorte démissionné de nous-mêmes.

Face aux grands défis de ce siècle, nous sommes invités à renouer avec nous-mêmes. A retrouver notre langage afin d’être à nouveau en mesure de communiquer avec le monde.

La plus grande tragédie de ce siècle est de rester étranger à nous-mêmes, ignorant de nos capacités et de nos potentiels. Face aux profondes interrogations de ce siècle, nous sommes donc livrés à un face à face avec nous-mêmes.

Suite : http://lapressegalactique.com/2016/05/15/nous-sommes-tous-porteurs-de-solution/

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire