Rechercher dans ce blog

samedi 23 mai 2015

Le germe du non-pardon – Monique Mathieu -



Le pardon a une immense importance sur ceux qui foulent ce chemin de Lumière, ce chemin spirituel.

Chacun de vous, dans sa vie, a appliqué le pardon, parce qu'il a vécu des choses plus ou moins agréables, plus ou moins difficiles, et au moment ou il a pardonné, et avec dans la conscience qui était la sienne, il avait l'impression que tout était clair, que tout était nettoyé.

Le pardon existe à divers niveaux de conscience, jusqu'à atteindre le germe du non-pardon qui se trouve dans l'âme qui a souffert. Alors vous nettoyez encore et encore des couches, mais si vous ne connaissez pas le germe, c'est-à-dire la source, l'âme va toujours émettre, d'une certaine manière, cette énergie de non-pardon.

Le pardon est primordial pour les êtres humains, et il faut que vous le compreniez que parce que certains êtres humains ont eu une vie plus ou moins tranquille, ils ont l'impression qu'ils n'ont aucun pardon à faire, cela parce que tout est calme, tout a été relativement planifié dans leur conscience.
Depuis son enfance chaque être humain a vécu des souffrances. Dans son enfance, des souffrances de l'âme ont pu  s'imprégner en elle. Il peut également rapporter des souffrances d'autres vies ; le pardon doit être fait, en ce qui concerne cette vie et aussi les vies antérieures, pour nettoyer profondément et enlever la racine du non-pardon qui peut demeurer encore dans leur âme.

Nous vous demandons ceci : que chacun de vous, même s'il n'en a pas conscience, fasse un pardon bilatéral concernant une situation ou une personne qui a pu vous faire souffrir. Il faut que vous pardonniez la situation ou la personne, et surtout que vous vous pardonniez à vous-même d'avoir souffert et d'avoir imprégné cette souffrance dans votre âme, même si, encore une fois, vous n'en avez pas eu conscience.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire