Rechercher dans ce blog

mercredi 2 mars 2016

Lettre à la douleur émotionnelle



Porté à votre conscience par Arcturius,
le 1 mars 2016

dolor-emocional 

Tu es ce genre de douleur que je ne veux pas affronter.

Tu es la blessure émotionnelle issue des difficultés et qui se nourrit des mauvais traitements.

Tu es la trahison, la déception, l’injustice, l’humiliation et l’abandon.

Je tente de te fuir et de ne pas te regarder dans les yeux, car la seule chose qui me soulage, c’est le reflet de la normalité.

Je me cache les yeux car je ne veux pas vivre blessée, mais je suis fatiguée de dire que tout va bien.

Je souris lorsque je n’en ai pas envie et je tente d’avancer, mais j’en ai marre de faire semblant, c’est épuisant et désespérant.

Il n’y a rien de plus douloureux que de faire croire que tout va bien lorsque quelque chose nous ronge à l’intérieur.

Lorsque cela se produit, nous finissons par tomber dans une spirale qui nous absorbe et fait pression sur notre âme.

Pour cette raison, j’ai décidé de refermer cette blessure qui est en moi.

Plus d’une fois j’ai pu sentir mon âme se déchirer et mon espoir mourir.

Cette souffrance est l’oeuvre d’un criminel.

Un criminel qui m’a arraché le coeur, qui a profité de mon innocence et qui a nourri mes peines de cruauté.

Un voleur qui a dérobé mes forces.

Lire la suite sur le site : http://www.arcturius.org/chroniques/lettre-a-douleur-emotionnelle/


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.