Rechercher dans ce blog

lundi 14 mars 2016

Le Souffle Divin – Monique Mathieu



Votre monde et la conscience humaine vont énormément changer. Pour l'instant, votre monde est en grande mutation. Vous pouvez vous en rendre compte par rapport à un certain élan de solidarité et de fraternité qui est en train d'avoir lieu chez beaucoup d'êtres et dans beaucoup de pays.

La conscience de chacun des êtres humains va s'éveiller, elle permettra que la conscience globale s'éveille et que le destin de ce monde soit enfin réalisé. Le destin de ce monde n'est pas d'être dans la tourmente permanente, dans des énergies psychiques qui non seulement perturbent énormément votre Mère la Terre et sa conscience planétaire, mais qui perturbent également votre système solaire.

Nous essayons de toutes nos forces de faire en sorte que ces énergies ne quittent pas la Terre et soient transformées, essentiellement par les Veilleurs ; nous ne pouvons pas tout arrêter parce que la puissance psychique des êtres humains est très importante.

Pour que vous puissiez réellement vous éveiller à une conscience nouvelle, la priorité est de vous aimer. (Nous y reviendrons encore et encore). Il faut que vous puissiez prendre conscience qu'au-delà de votre apparence humaine vous êtes un être supra humain, que votre habit d'humain n'est que provisoire, et qu'il faut absolument que vous travailliez pour votre devenir.

Ce devenir, ce changement considérable de cycle, peut se manifester d'un seul coup, très rapidement ! Ceux qui n'auront pas fait les efforts nécessaires, ceux qui ne se seront pas ouverts au niveau de la conscience en travaillant l'Amour, le lâcher-prise, la fraternité, la compassion et toutes les lois divines importantes que nous vous enseignons depuis des années, seront anéantis par les gigantesques vibrations transformeront ce monde.

Lire le message complet sur : http://ducielalaterre.org/fichiers/transition/le_souffle_divin_PsW.php

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.